Neuvaine des malades, prières de neuf jours pour obtenir la guérison d’une personne malade

Neuvaine des malades, prières pour la guérison - www.gloireadieu.com

1er jour – Dieu nous aime

Prière du malade
Que Dieu, notre Seigneur m’accorde la grâce de voir, sous le vivant éclairage de la foi, qu’Il est toujours près de moi comme un Père aimant qui ne me quitte jamais.
Qu’il me fasse comprendre qu’il est l’Amour et qu’il veut mon bien plus que personne d’autre au monde. Qu’il m’aide aussi à avoir confiance en Jésus-Christ, notre divin Médecin, qui peut m’accorder la santé du corps, si telle est sa sainte volonté, ainsi que la paix de l’âme.

Prière pour le malade
Veuille Dieu notre Seigneur accorder à son fils/sa fille (nom du malade) la grâce de souffrir dans la confiance et la foi, dans l’assurance qu’Il est toujours à ses côtés, pour l’aider, avec l’immense tendresse d’un Père et lui accorder la guérison et un total recouvrement de sa santé, si telle est sa sainte volonté.

2e jour – Jésus est notre Ami

Prière du malade
Que la Très Sainte Vierge Marie et Saint Joseph m’obtiennent la grâce d’éprouver la tendresse, la consolation et la joie de l’amitié du Christ, en me faisant penser à ce qu’Il nous dit : “Je vous ai appelés mes amis”. Et que cette amitié me rende plus douces l’acceptation et l’offrande de mes souffrances à Dieu, durant le temps qu’Il a disposé pour moi, en pensant à l’amour avec lequel Jésus voulut subir sa Passion par amour pour moi.

Prière pour le malade
Que, par l’intercession de la Sainte Vierge et de Saint Joseph, Dieu accorde à son fils/sa fille (nom du malade) la grâce d’éprouver la tendresse, la consolation et la joie de la divine amitié de Jésus, afin qu’il lui soit plus doux d’accepter et d’offrir à Dieu ses souffrances en pensant à l’amour avec lequel le Christ souffrit pour nous et pour qu’il/qu’elle ne doute pas que Jésus lui accordera la santé si tel est le mieux pour son âme.

3e jour – Dieu écoute la prière des malades

Prière du malade
Qu’avec la grâce de l’Esprit Saint j’aie de plus en plus de foi en ma prière avec l’assurance que Dieu m’écoute toujours lui qui est attentif aux prières humbles et persévérantes de ses enfants et qui ne cesse jamais de nous accorder les grâces les plus convenables pour notre sanctification et notre salut.
Et que, ayant demandé à Jésus ma guérison, ma foi ne défaille pas si, pour mon bien, il ne me l’accordait pas.

Prière pour le malade
Que l’Esprit Saint aide (nom du malade) à avoir beaucoup de foi en sa prière.
Qu’il/qu’elle y trouve la paix et l’assurance, convaincu(e) que Notre Seigneur a promis d’écouter et d’exaucer nos prières, toujours prêt à nous donner ce qui nous convient le plus.
Qu’il/qu’elle ne cesse de demander, avec une grande foi, en s’appuyant aussi sur l’intercession de la Sainte Vierge Marie, la grâce de sa guérison, si c’était le mieux pour lui/elle.

4e jour – Dieu nous aide à demeurer dans la joie

Prière du malade
Que Dieu m’accorde la grâce de jouir de la splendeur de la joie chrétienne que Jésus nous offre, comme un fruit de l’Esprit Saint, lorsque nous accueillons les souffrances, les maladies et les contrariétés de la vie dans un abandon total dans les bras de Dieu Notre Père.
Qu’il m’aide à comprendre que la joie découle de l’amour et que l’amour devient authentique comme l’or purifié au creuset, dans les épreuves et sur la Croix.

Prière pour le malade
Que Dieu accorde à son fils/sa fille (nom du malade) le don de la joie chrétienne que l’Esprit Saint communique aux âmes qui s’abandonnent filialement dans les bras de Dieu leur Père et que l’expérience de cette joie l’aide à comprendre qu’il n’y a pas de plus grand bonheur que celui de beaucoup aimer, en imitant l’amour total avec lequel le Christ embrassa la Croix pour nous.

5e jour – Dieu bénit ceux qui acceptent sa Volonté

Prière du malade
Qu’avec le secours de la Très Sainte Vierge je sache accepter avec amour la Volonté de Dieu et que je n’oublie jamais que la Volonté de Dieu est toujours une caresse du Ciel, même quand nous ne la comprenons pas.
Qu’elle est notre vrai bien et qu’ainsi la prière la plus parfaite consiste à dire : “Que ta Volonté soit faite, sur la terre comme au Ciel”.

Prière pour le malade
Que la Très Sainte Vierge aide son fils/sa fille (nom du malade) à accepter avec beaucoup de foi et d’amour, la sainte Volonté de Dieu et que, comme un fruit de cette acceptation, il/elle trouve la paix et savoure la vérité des paroles de Jésus: “Mon joug est doux et mon fardeau léger”.

6e jour – Jésus nous apprend à faire de notre souffrance un acte d’amour

Prière du malade
Que Dieu notre Seigneur me fasse comprendre que la douleur, la souffrance et la maladie ne sont pas un châtiment mais une sainte participation à la Croix du Christ, de sorte que je sache aimer la Croix comme il l’aima, que j’apprenne à l’étreindre et à l’offrir à Dieu sans me révolter, sans me plaindre. Et qu’en même temps, je ne cesse de prier pour demander au Seigneur, avec foi, la grâce de ma guérison toujours uni(e) à sa Volonté.

Prière pour le malade
Que Dieu notre Seigneur aide (nom du malade) à comprendre que la maladie et la souffrance ne sont pas un châtiment mais une sainte manière de partager la Croix du Christ et de l’étreindre avec l’amour dont il se chargea de ce bois jusqu’au Calvaire.
Et qu’en même temps, nous ne cessions de prier avec foi et humilité pour que Dieu daigne guérir (nom du malade) de sa maladie.

7e jour – Dieu nous aide à donner la joie aux autres

Prière du malade
Que Dieu notre Seigneur m’accorde, tant que je serai malade, un coeur capable de mettre mes souffrances de côté et m’occuper affectueusement des besoins et des soucis des autres.
Qu’il m’accorde la bonne humeur et du coeur pour être attentif aux autres et donner de l’optimisme à tous ceux qui m’entourent et m’aident : mes parents, mes soignants, les amis qui viennent me voir, etc.

Prière pour le malade
Que Dieu notre Seigneur aide (nom du malade) tant qu’il/qu’elle sera malade, à endurer de grand coeur ses souffrances, de sorte, qu’en les mettant de côté, il/elle puisse être une source continuelle de lumière et de joie pour les autres, par l’exemple de sa générosité et de son dévouement aussi bien que par le rayonnement de son sourire, de sa bonne humeur, de sa foi et de son amour.

8e jour – Jésus nous invite à être ses collaborateurs

Prière du malade
Que Jésus m’aide à le remercier pour la Croix qu’il m’envoie et à l’apprécier pour ce qu’elle est: un acte de confiance de Dieu en moi.
Que je comprenne que notre Seigneur en me confiant la Croix de ma maladie me donne la chance formidable de me purifier, me sanctifier, d’être son collaborateur/sa collaboratrice pour le salut du monde.
Et, de ce fait, que je voie que la souffrance est un trésor que je peux offrir pour le bien spirituel de mes parents, mes amis, pour la Sainte Église, pour les pécheurs éloignés de Dieu, pour ceux qui souffrent et pour tant d’autres.

Prière pour le malade
Que Jésus aide (nom du malade) à réaliser que la Croix, la souffrance qui découle de la maladie, peut devenir un grand trésor divin et saint dès qu’il est uni, avec foi et amour, au Sacrifice rédempteur du Christ pour la purification et la sanctification de son âme tout comme pour le bien de l’Église et le monde, pour le salut de nombreux parents, amis, pécheurs éloignés de Dieu, de personnes qui souffrent et de tant d’autres.

9e jour – Marie, notre Mère, est près de nous

Prière du malade
Que Dieu notre Seigneur m’accorde une dévotion de plus en plus grande pour Notre Dame, ma très Sainte Mère, avec une confiance absolue en son intercession et en ses soins maternels. Qu’il me fasse aussi comprendre que, pour avoir les grâces que je lui demande, —la sanctification de la souffrance voire la guérison de ma maladie et ma récupération totale—, le chemin le plus doux et le plus sûr est le recours à la médiation de Sainte Marie, moyennant la dévotion qu’Elle aime le plus : la récitation quotidienne du chapelet.

Prière pour le malade
Que Dieu notre Seigneur aide (nom du malade) à se réfugier, avec une totale confiance, dans les bras de la Sainte Vierge, Mère de Dieu et notre Mère.
Qu’il/qu’elle se sente protégé(e) par sa tendresse maternelle.
Qu’il/qu’elle n’oublie jamais d’avoir recours à son intercession pour lui demander la sanctification de la souffrance, la guérison de sa maladie et son rapide rétablissement.
Qu’il/qu’elle prenne l’habitude sainte et inébranlable de dire tous les jours le chapelet.

Voir aussi :