Faire une recherche:

Skis, missels, vinyles… une expo présente des centaines d’objets ayant appartenu à Jean Paul II

Inaugurée le jour anniversaire de la mort du pape polonais, le 2 avril, l’exposition « Pasteur » proposé par le musée de l’archidiocèse de Cracovie (Pologne), présente pour la première fois des effets personnels de Karol Wojtyła, futur pape Jean Paul II. Ces quelques centaines d’objets datent de sa vie de prêtre, évêque, archevêque puis cardinal.

Si tous ces objets rassemblés constituent une fresque émouvante et passionnante à la fois de la vie de ce grand saint, la présence de ce dernier est presque palpable. En effet, ses objets se trouvent tout simplement… chez lui, dans le petit studio situé rue Kanonicza 19, au cœur de la vieille ville, qu’il a occupé en tant que prêtre de 1951 à 1958. C’est ici notamment qu’il a écrit entre autres sa thèse d’habilitation et ses premiers livres. C’est aussi ici qu’il avait l’habitude de recevoir ses amis et les étudiants dont il était aumônier.

Parmi ses objets personnels, on trouve un pick-up pour disques vinyles, un petit bureau avec un dessus en marbre (il a raconté plus tard, qu’à force d’y travailler pendant des heures, ses coudes en ont beaucoup souffert), des chapeaux, une mallette de voyage, des skis, une machine à écrire… Il y a même des notes personnelles manuscrites laissées en marge de son missel et de ses nombreux textes.

Le coin prière de Jean Paul II

Un prie-dieu, une petite table et une chaise… voilà le coin prière de Karol Wojtyla. Ces trois meubles montrent que le futur pape Jean Paul II travaillait en priant et priait en travaillant. Celui dont on disait qu’il était un « bloc de prière » a vécu toute sa vie immergé en Dieu, à chaque instant de son quotidien. Découvrez en images les effets personnels de Jean Paul II, le futur saint :

L’exposition « Pasteur », Musée de l’archidiocèse de Cracovie, rue Kanonicza 19, jusqu’au 26 décembre 2020. 

 

Source