Faire une recherche:

La prophétie de Jean de Jérusalem fondateur de l’ordre des Templiers

Prophétie des templiers - 11 a 20

11 – Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille L’homme fera marchandise de tout. Chaque chose aura son prix L’arbre l’eau et l’animal. Plus rien ne sera vraiment donné et tout sera vendu. Mais l’homme alors ne sera plus que poids de chair. On troquera son corps comme un quartier de viande. On prendra son œil et son cœur Rien ne sera sacré ni sa vie ni son âme. On se disputera sa dépouille et son sang comme une charogne à dépecer

12 – Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille L’homme aura changé le visage de la terre Il se voudra le Maître et le Souverain des forêts et des troupeaux Il aura creusé le sol et le ciel Et tracé son sillon dans les fleuves et les mers. Mais la terre sera nue et stérile L’Air deviendra brûlant et l’eau sera fétide. La vie se fanera car l’homme épuisera la richesse du monde Et l’homme sera seul comme un loup Dans la haine de lui.

13 – Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille L’enfant sera lui aussi vendu. Certains se serviront de lui comme d’une quintaine Pour jouir de sa neuve peau D’autres le traiteront comme un animal servile. On oubliera la faiblesse sacrée de l’enfant Et son mystère Il sera comme un poulain qu’on dresse Comme un agneau qu’on saigne qu’on abat Et l’homme ne sera plus rien que barbarie

14 – Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille Le regard et l’esprit des hommes seront prisonniers. Ils seront ivres et l’ignoreront. Ils prendront les images et les reflets pour la vérité du monde On fera d’eux ce que l’on fait d’un mouton. Alors les carnassiers viendront Les rapaces les mettront en troupeau pour mieux les guider vers l’abîme Et les dresser les uns contre les autres. On les écorchera pour prendre leur laine et leur peau Et l’homme s’il survit sera dépouillé de son âme.

15 – Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille Régnerons des Souverains sans croyance Ils ordonneront aux foules humaines innocentes et passives Ils cacheront leurs visages et garderont leurs noms secrets Et leurs châteaux forts seront perdus dans les forêts. Mais ils décideront du sort de tout et de tous Personne ne participera aux assemblées de leur ordre . Chacun sera vrai serf et se croira homme libre et chevalier. Seuls se dresseront ceux des villes sauvages et des fois hérétiques Mais ils seront d’abord vaincus et brûlés vifs.

16 – Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille Les hommes seront si nombreux sur les terres Qu’ils ressembleront à une fourmilière dans laquelle on enfonce le bâton. Ils grouilleront et la mort les écrasera du talon Comme des insectes affolés. De grands mouvements les pousseront d’une contrée à l’autre Les peaux brunes se mêleront aux peaux blanches . La Foi du Christ à celle de l’Infidèle. Certains prêcheront la paix jurée Mais partout ce sera la guerre des tribus ennemies.

17 – Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille Les hommes voudront franchir toutes les enceintes. La mère aura les cheveux gris d’une vieille Le chemin de la nature sera abandonné Et les familles seront comme des grains séparés que rien ne peut unir. Ce sera donc un autre monde. Chacun errera sans lien comme un cheval emballé Allant en tout sens sans guide. Malheur au chevalier qui chevauchera cette monture Il sera sans étrier et chutera dans le fossé

18 – Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille Les hommes ne s’en remettront plus à la loi de Dieu Mais voudront guider leur vie comme une monture. Ils voudront choisir leurs enfants dans le ventre de leurs femmes Et tueront ceux qu’ils n’aimeront pas. Mais que sera l’homme qui se prendra ainsi pour Dieu ? Les Puissants se saisiront des meilleures terres et des plus belles femmes. Les pauvres et les faibles seront du bétail Chaque masure deviendra donjon La peur sera en chaque cœur comme un poison

19 – Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille Un ordre noir et secret aura surgi. Sa loi sera de haine et son arme le poison Il voudra toujours plus d’or et étendra son règne sur toute la terre Et ses servants seront liés entre eux par un baiser de sang.
Les hommes justes et les faibles subiront sa règle Les Puissants se mettront à son service La seule loi sera celle qu’il dictera dans l’ombre. Il vendra le poison jusque dans les églises Et le monde marchera avec ce scorpion sous son talon.

20 – Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille Bien des hommes resteront assis les bras croisés Ou bien iront sans savoir où les yeux vides Car ils n’auront plus de forge où battre le métal Et plus de champ à cultiver. Ils seront comme une graine qui ne peut prendre racine Errants et démunis humiliés et désespérés. Les plus jeunes et les plus vieux souvent sans lieux Ils n’auront que la guerre pour salut Et ils se combattront d’abord eux-mêmes et ils haïront leur vie.


1
Vous pouvez laisser votre message ou une prière

1 Fils des prières et messages
0 Réponses
0 Abonnés
 
Prière ou message avec le plus de réactions
Prière ou message le plus populaire
1 Auteurs de la prière ou du message
  S’abonner  
Notifier de
Dalby

Merci.