Archange Azraël ange de la mort rassure et protège les mourants

 

Azraël est l’ange de la mort.

On invoque et on prie Azraël pour qu’il apporte réconfort et amour à ceux qui sont en deuil et à ceux qui vont mourir

Aussi connu sous le nom d’Azriel, Azariel, Azrail, Ashriel ou Sariel son nom signifie « le vœu de Dieu« , Azrael est l’un des 7 archanges de la terre. ceux règnent sur le monde physique.

Ange gardien des morts

L’Archange Azrael est l’ange gardien des morts mais il se montre souvent avant les funérailles à ceux qui meurent.
Azrael prend des formes magnifiques pour ceux qui vont mourir. Séduits par la beauté de l’ange ils rendent leur dernier soupir dans le bonheur et leur âme de se détache plus facilement du corps physique après leur enterrement pour rejoindre ce bel ange.

Azrael se fait souvent sentir sous forme de parfum ou d’odeur, si le mourant était un homme bon, il ressentira un parfum agréable mais s’il était un homme méchant, cruel etc. alors l’odeur sera horrible.

La description physique de l’Archange est parfois terrifiante, certains disent qu’il est immense, possède 400.000 ailes, a des yeux et des langues pour chaque peuple sur terre et qu’il porte un grand livre de vie dans lequel il écrit et efface.
Chaque fois qu’il écrit, quelqu’un nait et chaque fois qu’il efface quelqu’un meurt.

Archange Azrael dans les textes anciens

L’archange Azrael apparaît dans de nombreuses cultures et croyances. Dans l’islam et le judaïsme, Azrael est l’ange de la mort. Les écritures sacrées de ces deux religions dépeignent Azrael comme l’ange ayant la responsabilité de séparer l’âme du mourant de son corps physique. L’ange les accueille à bras grands ouverts.

Dans le Coran, il est répertorié comme étant l’un des 4 archanges. Les 3 autres étant Jibril, Michael et Israfil.
Dans la Bible le prophète Enoch mentionne Azrael qu’il classe comme l’un des anges de la destruction ayant pour mission de punir les méchants, purifier les âmes de ceux qui sont en enfer.

L’archange Azraël participe également au jugement des âmes, face à Dieu sur le trône du jugement.