Prières pendant la messe

Prières pendant la messe

Le bon Dieu veut que tout le monde aille à la Messe le dimanche, et quand les enfants ont sept ans, ils sont obligés d’y aller.

Mais savez-vous ce que c’est que la Messe?

Vous savez que le petit Jésus est né à Bethléhem dans une étable, quand il a été grand, il est mort sur la croix où les méchants l’avaient attaché avec des clous qui lui faisaient bien du mal, vous savez qu’après sa mort il est ressuscité, c’est-à-dire qu’il est redevenu vivant et il est monté au ciel mais maintenant il descend du ciel dans nos églises et il se cache dans la sainte hostie.

C’est pendant la Messe qu’il y descend sans qu’on puisse le voir.

Jugez donc comme il faut être sage à l’église, ne pas remuer, ne pas tourner la tête de tous les côtés.

Le bon Jésus est là, aussi vraiment qu’à Bethléhem sur les genoux de la sainte Vierge, aussi vraiment que sur la croix où il mourut pour nous.
Il écoute tout ce que vous lui dites et si vous le priez bien, il vous aidera à devenir un bon petit enfant.

Au commencement de la Messe on se met à genoux pour demander pardon au bon Dieu du mal que nous avons pu faire.

Quand vous avez fâché votre maman, vous venez lui demander pardon avant de l’embrasser et bien c’est la même chose pour le bon Dieu, dites-lui:


Mon Dieu, je vous demande pardon de n’avoir pas toujours été sage, d’avoir été entêté, paresseux, désobéissant, je ne veux plus recommencer, mais pour cela, aidez-moi, je vous en prie, recevez mon cœur tout entier.
Recevez ma tête pour qu’elle ne soit plus mauvaise,
recevez mes yeux pour qu’ils ne soient jamais colères ni grognons,
recevez ma langue pour qu’elle ne dise rien de vilain et qu’elle dise toujours la vérité,
recevez mes oreilles pour qu’elles n’écoutent jamais de mauvais conseils,
recevez mes mains pour qu’elles ne battent personne et qu’elles travaillent bien,
recevez ma mémoire pour qu’elle retienne ce qu’on me dit de vous,
recevez ma volonté pour qu’elle soit toujours bonne.


Mon Dieu, je vous en prie, accordez au prêtre tout ce qu’il vous demande.

Au gloria in exgelsis

Mon Dieu, je crois que vous êtes bien grand puisque c’est vous qui avez fait le ciel, la terre, le soleil, les étoiles, les arbres et tout le reste.
Je ne suis qu’un petit insecte à côté de vous, cependant je crois que si je suis bien sage vous me mettrez plus tard dans le Paradis où je vous verrai et aussi la sainte Vierge et les Anges qui sont bien beaux.
Ils font de très beaux chants que je serai bien content d’entendre.
Faites-moi la grâce d’être bien bon pour mériter de voir tout cela.

A l’évangile tout le monde se lève, dîtes :
Mon Dieu, accordez-moi, et à tous ceux qui sont ici, la grâce d’être de bons chrétiens suivant fidèlement ce que vous nous avez ordonné de faire et ne faisant pas ce que vous avez défendu.

Après l’évangile

Mon Dieu, je vous remercie de m’avoir fait baptiser.
J’aurais pu naître chez les peuples qui ne vous connaissent pas, je vous remercie de m’avoir fait un petit chrétien.
Je vous remercie d’être venu sur la terre pour sauver les hommes qui sans cela auraient été en enfer à cause du péché d’Adam.
Je vous remercie de ce que vous êtes né dans une étable où vous avez eu si froid,
je vous remercie d’avoir tant souffert dans votre Passion quand on vous a donné des coups de poing, des coups de fouet, quand on vous a mis une couronne d’épines sur la tête, quand on vous a attaché à la croix avec des clous qu’on enfonçait à coups de marteau.
Je vous remercie d’être ressuscité et d’être monté au ciel pour nous y garder une place si nous sommes bien bons.
Je vous remercie de nous avoir donné la sainte Vierge pour mère ce qui fait que nous pouvons nous adresser à elle quand nous voulons obtenir quelque chose.
Je vous remercie de m’avoir donné un bon ange qui est toujours auprès de moi quoique je ne le vois pas, qui vous porte mes prières et qui me rapporte vos grâces,
enfin je vous remercie de tout ce que vous avez fait pour moi.

Je vous prie d’accorder au prêtre tout ce qu’il vous demande en ce moment.

A l’élévation tout le monde se met à genoux et on baisse la tête pour adorer Notre Seigneur qui vient réellement sur l’autel.

Mon Dieu, je crois que vous descendez en ce moment sur l’autel.
Je vous adore et vous donne mon cœur, donnez-moi le vôtre.
Bénissez l’Eglise, le Pape, les évêques, les prêtres et les religieuses, les malades et ceux qui mourront aujourd’hui, bénissez papa, maman, et toute ma famille.
Consolez ceux qui ont du chagrin, faites que les méchants se corrigent et que tous les gens deviennent bons, que les idolâtres deviennent chrétiens et que les protestants se fassent catholiques.
Ayez aussi pitié des âmes du purgatoire, je vous offre pour elles tous les mérites de Notre Seigneur pour qu’elles puissent plus tôt entrer dans le ciel.

A la communion

Mon Dieu, je vous prie de m*accorder votre grâce pour que je commence, dès maintenant, à me préparer à ma première communion en étant très sage, très obéissant.
Rendez-moi tout à fait un bon petit enfant pour que vous puissiez venir dans mon cœur, faites que je ne fasse jamais de péché mortel et si le démon vient me tenter, donnez-moi le courage de le renvoyer bien vite.
Faites-moi la grâce de vous aimer beaucoup et de vous garder dans mon cœur comme un petit jardin plein de roses, de lis et de violettes, sans que le diable puisse venir y semer des orties ou de mauvaises herbes.

Au dernier évangile

Bénissez-moi, mon Dieu, avant que je m’en aille, bénissez tous ceux qui sont ici, et accordez-leur tout ce qu’ils vous ont demandé,
bénissez le prêtre qui a dit la messe,
bénissez les malades qui n’ont pas pu venir et que la bénédiction que vous me donnez en ce moment me rende sage pour toute la journée.

Les prières du matin et du soir des enfants
Le rosaire, prière du chapelet
Livre : Prières à notre Seigneur Jésus Christ