C’en est fini de Satan, évangile selon Saint Marc,Mc 3, 22-30

Prière du matin et commentaire de l’évangile du 23/02/2019

C'en est fini de Satan évangile selon Saint Marc,Mc 3, 22-30 du 23/02/2019 sur Gloire à Dieu

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là, les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient :
« Ce Jésus est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. »

Les appelant près de lui, Jésus leur dit en parabole :
« Comment Satan peut-il expulser Satan ?
Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut pas tenir.
Si les gens d’une même maison se divisent entre eux, ces gens ne pourront pas tenir.
Si Satan s’est dressé contre lui-même, s’il est divisé, il ne peut pas tenir ; c’en est fini de lui.
Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, s’il ne l’a d’abord ligoté.
Alors seulement il pillera sa maison.
Amen, je vous le dis : Tout sera pardonné aux enfants des hommes :
leurs péchés et les blasphèmes qu’ils auront proférés.
Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’aura jamais de pardon.
Il est coupable d’un péché pour toujours. »

Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit :
« Il est possédé par un esprit impur. »

 

Méditation Pasteur Nicole Fabre

Incroyable ! Jésus est au cœur de fake news, fausse rumeur sciemment propagées par ceux qui représentent la fidélité à Dieu.

Leur verdict, qu’ils font connaître, c’est que Jésus est un imposteur. Cela marche souvent : ‘’vous vous êtes fait avoir, vous les personnes qui ne connaissent pas bien les choses, mais nous, avec notre connaissance – religieuse- ici, nous avons pu déceler facilement l’imposture.

Celui qui prétend manifester la présence de Dieu au milieu de vous a un pacte avec le diable.’’ On a beau le savoir, mais cela fonctionne : plus c’est gros et dit par des personnes qui semblent savoir là où nous ne sommes pas sûrs, plus cela passe. Et que fait Jésus, d’après cet évangile ? Il les fait venir.

Même expression que pour ces disciples. Il n’a pas peur pour lui, mais il va parler pour les faire sortir d’un péché qui risque de les couper de plus en plus de Dieu. Comme souvent, il utilise une parabole, un détour pour pointer le mensonge sur lequel repose leur affirmation.

Puis ils les appellent à ne pas prendre ce chemin de la division en eux-mêmes. Ce qu’ils voient, en fait, les interroge vraiment.

Mais cela les déplacerai, déplacerai leur autorité s’ils osaient dire qu’ils s’interrogent. Ils préfèrent prendre le chemin de la division profonde qui ne peut que les détruire et détruire ce qui leur est cher : toute relation avec Dieu.

Cette mise en garde est d’une actualité étonnante : refuser de s’interroger devant l’autre qui m’inquiète, entrer dans le dénigrement, cela ne peut conduire qu’à l’irréparable : la destruction de soi et de ce que l’on essaie de construire.

Père, gardes-nous de toute division intérieure. Gardes-nous de disqualifier qui que ce soit.

Que ton Esprit nous apprenne à ne pas nous placer au centre de notre existence, de nos pensées, de nos paroles, mais à vivre en alliance vraie et profonde avec toi et avec tous ceux et celles que nous rencontrerons aujourd’hui.

Amen – Gloire à Dieu

Voici que le semeur sortit pour semer, évangile selon saint Marc Mc 4, 1-20
Mes yeux ont vu ton salut, évangile selon Saint Luc 2, 22-40
Statues religieuses - Holyart.fr
Livre : Prières à notre Seigneur Jésus Christ