Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique

Prière du matin et commentaire de l’évangile du 27/05/2019

priere du matin évangile du 27/05/2019 sur Gloire à Dieu

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean,  Jn 3, 16-21

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème :

Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.

Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ;
mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu.

 

Méditation Pasteur Nicole Fabre

Hier le texte nous appelait à regarder en haut, vers Jésus prenant à bras le corps notre humanité, Jésus, fils de l’homme, pour guérir de tout ce qui produit la mort dans nos actes, nos paroles, nos pensées. Ce regard nous fait découvrir Dieu au-delà de toutes nos fausses images, au-delà de toutes nos représentations.

Dieu qui aime – non pas ceux et celles qui lui sont fidèles – mais le monde, dans toute sa réalité y compris celle de notre histoire aujourd’hui. Dieu qui aime et qui donne tout.

Il se donne lui-même dans nos mains pour que nous arrêtions de travailler à la destruction, destruction de nos relations, destructions de la terre dans laquelle nous vivons, destruction des plus fragiles. Il se donne pour que nous quittions les œuvres qui portent du malheur et que nous apprenions à œuvrer pour la vie.

Et l’image, la métaphore donnée par Jésus est déroutante de simplicité : il s’agit de ne pas avoir peur de s’approcher de sa lumière pour qu’elle nous éclaire et nous permette de laisser tomber ce qui conduit à la mort dans nos vies et nous permette de dégager ce qui vient de l’auteur de toute vie, Dieu lui-même.

Jésus, merci d’être notre lumière. Que ta présence nous donne de porter du fruit de paix, de réconfort, de vérité.  

Amen – Gloire à Dieu

Personne, à moins de naître de l'eau et de l'Esprit
Ils virent Jésus qui marchait sur la mer