Dieu ne ferait pas justice à ses élus

Prière du matin et commentaire de l’évangile du 15/12/2018

Dieu ne ferait pas justice à ses élus priere quotidienne du 15/12/2018 sur Gloire à Dieu

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples une parabole sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager :
«Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et ne respectait pas les hommes.
Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander :
“Rends-moi justice contre mon adversaire.”
Longtemps il refusa ; puis il se dit :
“Même si je ne crains pas Dieu et ne respecte personne, comme cette veuve commence à m’ennuyer, je vais lui rendre justice
pour qu’elle ne vienne plus sans cesse m’assommer.” »

Le Seigneur ajouta :
« Écoutez bien ce que dit ce juge dépourvu de justice !
Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit
Les fait-il attendre?
Je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice.
Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre»

Méditation Père Jean-Marie Petitclerc

« Il était une fois une ville, une veuve, un juge… » Tel pourrait être le titre du scénario mis en scène par Jésus dans cette parabole.
Un juge qui joue un grand rôle social dans la ville.

C’est un notable dont il est dit qu’il ne respectait pas Dieu et se moquait des hommes. Le rapprochement est clair. Ne pas respecter Dieu et se moquer des hommes vont de pair.

Une veuve, qui en perdant son mari a perdu sa véritable place dans la société. Elle est condamnée à une existence précaire et marginalisée.
Normalement, le juge est fait pour défendre la veuve et l’orphelin. Mais dans cette ville,comme encore dans bon nombre de sociétés aujourd’hui, c’est l’injustice qui fait le droit.

Apparemment, tout s’arrange, puisque le juge, lassé des jérémiades de la femme, finit par lui rendre justice. Mais notons que, ce faisant, il traite la veuve comme une veuve, et non comme une personne. Il continue de l’assigner à sa place de veuve, une place d’exclue et d’assistée.

Mais écoutons bien la leçon de Jésus. Ce juge, dépourvu de justice, finit par rendre la justice. Quant à Dieu, lui, Il ne rend pas la justice, Il la fait. Là réside la subtilité de ce texte.

Et Jésus, qui insiste sur l’efficacité de la prière, s’interroge «Mais le Fils de l’Homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre»

N’est-ce pas à chacun de nous que cette question est posée aujourd’hui  à chacun de nous qu’il est demandé de répondre

Amen – Gloire à Dieu

Que veux-tu que je fasse pour toi ?
Pourquoi n'as-tu pas mis mon argent à la banque ?
SPF Sans Personnalité Fixe: Le prédateur du trouble de la personnalité narcissique
Livre : SPF Sans Personnalité Fixe: Le prédateur du trouble de la personnalité narcissique