Celui d’entre vous qui ne renonce pas

mots clés: , , ,

Prière du matin et commentaire de l’évangile du 19/11/2018

priere quotidienne pour le matin évangile du 19/11/2018 sur Gloire à Dieu

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,  de grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit :  « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple.

Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple.

Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout Car, si jamais il pose les fondations et n’est pas capable d’achever, tous ceux qui le verront vont se moquer de lui :

“Voilà un homme qui a commencé à bâtir et n’a pas été capable d’achever !”

Et quel est le roi qui, partant en guerre contre un autre roi, ne commence par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille S’il ne le peut pas, il envoie, pendant que l’autre est encore loin, une délégation pour demander les conditions de paix.

Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple. »

Méditation Pasteur Nicole Fabre

Je ne peux m’empêcher, en écoutant l’évangile d’aujourd’hui, de penser à une autre parabole donnée par Jésus. Celle du semeur qui est sorti pour semer. Si le grain tombé en terre lève trop vite, n’ayant que peu de terre où prendre racine, il n’arrivera pas à maturité. Accepter de prendre le temps nécessaire. Oui Jésus appelle, aujourd’hui encore.

Mais il est important de laisser cet appel résonner en nous, pénétrer tous les aspects de notre vie, toujours plus. Il connait notre désir de le suivre, et bien souvent, l’impatience est de notre côté.

Cet appel a à transformer, déplacer jusque dans nos liens les plus intimes. Jésus n’est pas une personne « en plus » dans nos relations. Il en est la source même qui vient inspirer une nouvelle façon de vivre nos relations, notre quotidien. Il nous déplace et vient unifier profondément ce que nous pourrions vivre en tension. Jésus lui-même vit ainsi.

Son lien au père n’est pas un lien qu’il cultive à certains moments privilégiés, avec d’autres moments où il se donne, lui seul dans la relation aux autres. Non. Son lien à Dieu est premier, source, en permanence.

C’est ainsi que l’on peut comprendre l’expression « prendre sa croix ».

Vivre sa vie à l’écoute d’un autre : Père, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.

La vie, plus forte que toute mort et toute violence est l’enjeu même de ce choix de placer la présence de Jésus au cœur de nos vies, à la source de toutes nos relations et tous nos engagements.

Jésus, que ton appel continue à transformer en nous notre façon d’être, en profondeur.

Merci de connaître nos résistances.

Seul ton amour et celui de ceux et celles que nous rencontrerons peut nous donner d’avancer sur ce chemin.

Amen – Gloire à Dieu

Le jour où le Fils de l'homme se révélera
Vous verrez les anges de Dieu monter et descendre
livre : les anges et nos pierres de rêve interprétation des messages des anges
Livre : les anges et nos pierres de rêve interprétation des messages des anges