Ils observaient Jésus pour voir s’il ferait une guérison


Prière du matin et commentaire de l’évangile du 24/08/2019

Prière du matin et commentaire de l'évangile du jour sur www.gloireadieu.com

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Un jour de sabbat,
Jésus était entré dans la synagogue et enseignait.
Il y avait là un homme dont la main droite était desséchée.
Les scribes et les pharisiens observaient Jésus
pour voir s’il ferait une guérison le jour du sabbat ;
ils auraient ainsi un motif pour l’accuser.
Mais lui connaissait leurs raisonnements,
et il dit à l’homme qui avait la main desséchée :
« Lève-toi, et tiens-toi debout, là au milieu. »
L’homme se dressa et se tint debout.
Jésus leur dit :
« Je vous le demande :
Est-il permis, le jour du sabbat,
de faire le bien ou de faire le mal
de sauver une vie ou de la perdre  »
Alors, promenant son regard sur eux tous,
il dit à l’homme :
« Étends la main. »
Il le fit, et sa main redevint normale.
Quant à eux, ils furent remplis de fureur
et ils discutaient entre eux
sur ce qu’ils feraient à Jésus.

 

Méditation Père Antoine Adam

Est-il possible d’entrer dans le temps du sabbat et d’en sortir différent  Si ce jour, pour un membre du peuple de l’Alliance, est un temps consacré pour sanctifier l’œuvre créatrice de Dieu, ne nous étonnons pas que Jésus dans l’annonce de l’Evangile, y attache une attention particulière. Sa présence dans cette assemblée de prière va révéler aussi les pensées contradictoires qui nous emprisonnent… Car l’ambiance qui règne dans cette maison de prière est lourde… Ce ne sont pas des hommes détendus et prêt à la louange qui sont là, mais des hommes au cœurs inquiets, qui épient, scrutent, prêt à accuser, dénoncer, prêt à mener tout déviant devant le tribunal de la Loi, pour le juger et le condamner La fin du récit nous dit qu’ils furent remplis de fureur (le texte grec dit de rage). Jésus interprétant la parole de la Loi et agissant en conséquence, révèle et bouscule les scléroses du cœur, prisonnier de la lettre et n’agissant pas selon l’Esprit.

L’homme à la main desséchée n’est-il pas une image de notre incapacité spirituelle à agir selon l’esprit de Dieu  Une atrophie spirituelle qui fait nous avons des désirs de bien faire mais qui ne s’incarnent pas, que nous demandons des choses à Dieu mais que nous n’agissons pas en retour  L’appel que Jésus adresse à l’homme : « étends la main ! » ne nous renvoie-t-il pas au récit de l’Exode, quand Dieu demanda à Moïse d’étendre la main sur la mer, afin que les eaux s’écartent et ouvrent un passage  Oui, Jésus vient nous ouvrir un passage, il vient dans sa Pâques nous donner son Esprit afin que nous sortions de la méfiance, de la peur et de l’esprit d’accusation qui nous font complices du mal et de la mort.

Amen – Gloire à Dieu