Jésus s’approche ; il prend le pain et le leur donne…


Prière du matin et commentaire de l’évangile du 22/08/2019

priere du matin évangile du 22/08/2019 sur Gloire à Dieu

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean, Jn 21, 1-14

En ce temps-là, Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord de la mer de Tibériade, et voici comment.

Il y avait là, ensemble, Simon-Pierre, avec Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), Nathanaël, de Cana de Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres de ses disciples.

Simon-Pierre leur dit : « Je m’en vais à la pêche. »

Ils lui répondent : « Nous aussi, nous allons avec toi. »

Ils partirent et montèrent dans la barque ; or, cette nuit-là, ils ne prirent rien.

Au lever du jour, Jésus se tenait sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui.

Jésus leur dit : « Les enfants, auriez-vous quelque chose à manger ? »

Ils lui répondirent : « Non. »

Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. »

Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le tirer, tellement il y avait de poissons.

Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : « C’est le Seigneur ! »

Quand Simon-Pierre entendit que c’était le Seigneur, il passa un vêtement, car il n’avait rien sur lui, et il se jeta à l’eau.

Les autres disciples arrivèrent en barque, traînant le filet plein de poissons ; la terre n’était qu’à une centaine de mètres.

Une fois descendus à terre, ils aperçoivent, disposé là, un feu de braise avec du poisson posé dessus, et du pain.

Jésus leur dit : « Apportez donc de ces poissons que vous venez de prendre. »

Simon-Pierre remonta et tira jusqu’à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois.

Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré.

Jésus leur dit alors : « Venez manger. »

Aucun des disciples n’osait lui demander : « Qui es-tu ? »

Ils savaient que c’était le Seigneur.

Jésus s’approche ; il prend le pain et le leur donne; et de même pour le poisson.

C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts se manifestait à ses disciples.

Méditation Pasteur Jean Frédéric Patrzynski

Ils sont retournés chez eux pour travailler.

L’aventure était belle mais elle s’est finie bien mal. Bien sûr, ils l’ont vu vivant mais le besoin d’activité a été trop grand et ils ne sont pas partis pour annoncer la résurrection de leur Seigneur. Et voilà qu’un homme s’approche d’eux et leur demande à manger.

Le miracle de la pêche miraculeuse se reproduit et l’un des disciples le reconnaît alors. Tous les autres comprennent que, c’est encore, Jésus qui vient les voir pour leur parler et il leur offre une nouvelle fois de recevoir le pain de la Cène. L’aventure continue. Elle ne s’arrête pas.

Le Christ, le Vivant, le Seigneur tient encore à les envoyer de par le monde pour y annoncer l’amour du Père et la victoire de la vie sur la mort.

La pêche n’est là que pour rappeler à ces hommes qu’ils doivent aller pêcher dans le monde les hommes et les femmes pour qu’ils vivent de la nouvelle vie dans l’harmonie, la paix, la fraternité et l’amour.
Il a beaucoup été écrit sur le nombre de 153 poissons.

Que signifie-t-il vraiment ? Certains y ont vu l’addition des païens (100), des juifs (50) et de la Trinité, d’autres la somme des carrés des chiffres 12(la plénitude) et 3 (la Trinité).

Peu importe, il ya beaucoup de poissons et cela peut simplement signifier que beaucoup d’hommes et de femmes seront appelés à suivre l’enseignement du Christ proclamé par les apôtres.

Seigneur aide-nous à comprendre que tu es toujours présent parmi nous et que tu nous donnes la force et le courage de parcourir les routes du monde pour témoigner de ton amour et de ta volonté que les êtres humains vivent dans ta paix et par ton amour.

Amen – Gloire à Dieu