Mercredi 27 juin 2018 prière du Bienheureux Columba Marmion

Mardi 26 juin 2018 prière du jour du deuxième livre des Rois

Evangile et verset  du Mercredi 27 juin 2018 prière du Bienheureux Columba Marmion

En toute âme, trois esprits tendent à la maîtrise. L’esprit de fausseté et de blasphème qui, depuis le commencement, suggère toujours le contraire de ce que Dieu souffle à l’oreille.

Il y a l’esprit du monde, qui nous incline à juger des choses selon les maximes des sens et de la prudence charnelle. « La prudence de ce monde est de la folie auprès de Dieu » (Cf. 1Co 3,19).

Il y a l’Esprit de Dieu nous inspirant toujours d’élever nos cœurs au-dessus de la nature (« Sursum corda* ») et de vivre de la foi (« Mon juste vit de la foi » – Cf. He 10,38).

Cet Esprit nous incline sans cesse vers une foi simplement aimante, et l’abandon de soi entre les Mains de Dieu. Il nous remplit « de paix, et de joie dans la croyance » (Rm 15,13), et produit les fruits dont parle saint Paul.

Notre Seigneur a dit : « Vous reconnaîtrez ces esprits aux fruits » qu’ils produisent dans votre âme.

Je vous recommande une grande fidélité aux mouvements du Saint-Esprit.

Votre baptême, votre confirmation l’ont établi comme une fontaine vivante en votre âme.

Écoutez ses chuchotements, et mettez les autres inspirations en fuite d’un coup. Si vous gardez cette fidélité, peu à peu cet Esprit divin deviendra votre guide, et vous portera avec Lui au Sein de Dieu.

*Sursum corda : « Élevons notre cœur » introduction de la préface dans la liturgie

Mardi 26 juin 2018 prière du jour du deuxième livre des Rois
Mercredi 27 juin 2018 prière de l'évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu
Livre : Prières à notre Seigneur Jésus Christ