Saint Armel

Voir aussi: Toutes les prières de protection

Saint Armel

Vie de Saint Armel

 Fondateur de l’abbaye de Plouarzel en Bretagne  (570)

Saint patron de la ville de Ploërmel, Armel naquit en Irlande en 482 où il fréquenta les écoles monastiques et fonde un monastère.

Lorsque le roi breton Vortigern fait appel aux Saxons, aux Angles et aux Jutes pour défendre son territoire contre les Scots venus du Nord, les protecteurs, qui sont païens, s’en prennent bientôt aux chrétiens bretons.

Saint Armel quitte alors la Bretagne insulaire lors de la grande migration bretonne devant des protecteurs qui deviennent des envahisseurs et ils s’installent sur le continent armoricain auquel ils donnent leur nom, leurs traditions, leurs structures et leur foi. Saint Armel, d’abord ermite près de Quimper, fonde un monastère au pays de Léon.

Il exerça son influence jusqu’à la cour du roi Childebert à Paris où il réside durant six ans, défenseur vigoureux de la justice, contre la peine de mort. Chassé de la cour à la suite d’intrigues, il vint s’établir au sud de Rennes.

L’un des principaux miracles attribué à Saint-Armel est la destruction d’un énorme serpent, ou guivre, qui désolait tout le pays, et que le Saint abbé lia au cou avec son étole et précipita dans une rivière.

De nombreuses paroisses l’ont choisi comme patron

 

Prières au sang précieux et aux saintes plaies de Notre Seigneur Jésus-Christ