Aller au contenu

Histoire de la basilique du sacré cœur de Montmartre à Paris

Histoire de la basilique du sacré cœur de Montmartre - www.gloireadieu.com

Haut lieu de prières, de spiritualité et d’espoir, le Sacré-Cœur du Christ est un message d’amour

Montmartre a toujours été un lieu de culte et de spiritualité, le Sacré-Cœur, érigé à la fin du XIXè siècle est un haut-lieu de prière et de spiritualité consacré à Dieu.

Construite entre 1875 et 1914 sur le mont des martyrs, au lieu même où saint Denis et les premiers chrétiens de Paris versèrent leur sang pour leur foi, la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre  se présente à nous comme un signe d’espérance. En l’apercevant, chacun peut se dire : Ici, le Seigneur est présent. Ici, quelqu’un prie pour moi..

Ce sanctuaire a été voulu, à l’origine, par le vœu de deux jeunes pères de famille qui, en 1870, en des temps particulièrement difficiles, ont souhaité dire leur confiance, leur foi dans le Christ malgré les épreuves, leur amour à ce Cœur Sacré, transpercé d’où jaillissent l’eau et le sang de la vie divine.

Ils ont voulu que soit inscrit dans la pierre, dans un sanctuaire, cet acte de confiance, de spiritualité et de foi. Ils ont voulu que ce sanctuaire soit le signe, la présence de l’amour, de la Miséricorde de Dieu pour tous les hommes.

C’est grâce à sainte Geneviève, qui vivait au Ve siècle, que saint Denis, premier évêque de Paris entre dans l’histoire lorsque vers 475, elle décida le peuple parisien à élever une chapelle sur le lieu où Saint Denis fut martyrisé.

La colline de Montmartre étant un lieu de pèlerinage extrêmement fréquenté, on y vénérait les ossements d’un grand nombre de chrétiens anonymes martyrisés au cours des persécutions et qui ont contribué à faire appeler la colline : mont des Martyrs (Montmartre).

En 1559, un incendie détruisit une grande partie de l’abbaye des Bénédictines de Montmartre qui se trouvait au sommet de la Butte, puis en 1611, Marie de Beauvilliers qui, pendant près de soixante ans, gouverna l’abbaye, entreprit la restauration du Martyrium qui se trouvait au flanc de la colline.

Au cours des travaux, le 11 juillet 1611, on mit à jour un escalier conduisant à l’ancienne crypte, sanctifiée, disait-on par saint Denis. Cette découverte fit grand bruit. Marie de Médicis  et plus de soixante mille personnes se rendirent sur les lieux, créant un nouveau courant de dévotion.

Au début du XVe siècle, dans Paris en proie à la lutte des Armagnacs et des Bourguignons, les scènes d’égorgements et de pillage furent telles que les paroisses parisiennes se rendirent en procession sur la colline de Montmartre pour demander à saint Denis de sauver la capitale.

En Décembre 1870 suite à la défaite militaire de la France face à la Prusse, on vit la naissance du projet de faire le vœu de bâtir une église à Paris, dédié au Sacré-Cœur de Jésus, en signe de pénitence, de confiance, d’espérance, de spritualité et de foi.

Le 6 novembre 1887, en route vers  Rome, Thérèse Martin (qui deviendra Sainte Thérèse de Lisieux), âge de quatorze ans et demi, se consacre au Sacré-Cœur dans la Crypte de la Basilique à l’autel saint Pierre.

Ainsi, assez rapidement au cours de la construction, il y a maintenant plus de 130 ans (1er août 1885), alors que la basilique n’était pas encore achevée, le Corps du Christ dans le Très Saint Sacrement a été adoré sans interruption, pour l’Eglise et le monde. Et cette grande chaîne de prière, d’adoration, d’intercession et de spiritualité se poursuit.

Jour et nuit, le Corps du Christ est offert, tourné vers la grande ville, Paris, vers le monde, vers chacun d’entre nous.
Aujourd’hui encore, qui que nous soyons, le Christ nous attend : il nous ouvre ses bras, il nous ouvre son Cœur, il nous ouvre les trésors infinis de la Miséricorde du Père.

Ce mystère de l’amour du Christ, nous ne sommes pas appelés à le méditer et à le contempler seulement ; nous sommes appelés à y prendre part.

C’est le mystère de la sainte Eucharistie, centre de notre foi, centre du culte que nous rendons à l’amour miséricordieux du Christ manifesté dans son Sacré-Cœur, mystère qui est adoré ici nuit et jour, dans cette basilique, qui devient par-là même un de ces centres d’où l’amour et la grâce du Seigneur rayonnent mystérieusement mais réellement sur votre cité, sur votre pays et sur le monde racheté.
Méditation de saint Jean-Paul II à la basilique du Sacré-Coeur, 1er juin 1980

Gloireadieu.com utilise des cookies provenant de Google pour fournir ses services et analyser le trafic. Votre adresse IP et votre user-agent, ainsi que des statistiques relatives aux performances et à la sécurité, sont transmis à Google afin d'assurer un service de qualité, de générer des statistiques d'utilisation, et de détecter et de résoudre les problèmes d'abus.
Cookies settings
Accepter
Politique en matière de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
  • Qui sommes-nous ?

    L’adresse de notre site Web est : https://www.gloireadieu.com/

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur.
    • Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages.
    • Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web.
Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.  
Save settings
Cookies settings