Histoire de la Cathédrale Notre-Dame de Paris



Histoire de la Cathédrale Notre-Dame de Paris - www.gloireadieu.com

Il a fallu trois siècles pour bâtir Notre-Dame de Paris dédiée à la Sainte Vierge Marie et seulement quelques heures pour détruire une grande partie de cette magnifique cathédrale, symbole de la France, connue dans le monde entier

Il est vraisemblable qu’à l’époque gallo-romaine, un édifice religieux existait vers la pointe orientale de l’ile qui renfermait alors Paris.

Lors de fouilles faites en 1711 pour établir une crypte sous le maitre-autel de Notre-Dame, on trouva un autel élevé par les mariniers (marins protégés du danger par la Vierge Marie) parisiens à Jupiter, sous le règne de Tibère.

Au IVe siècle Paris possédait une basilique chrétienne dont on ne connaît ni le nom ni l’emplacement précis. Au VIIIe siècle, cette basilique était remplacée par une église dédiée à saint Etienne, dont, en 1847, on reconnu les fondations qui, superposées à des ruines romaines, s’étendaient sous une partie de l’église actuelle. Au XIIe siècle, St-Étienne était devenu insuffisant et Maurice de Sully , évêque de Paris, entreprit alors de construire une église plus spacieuse que celle qui existait alors.

Les travaux de Notre-Dame de Paris commencent en 1163, le pape Alexandre III posa la première pierre de la future cathédrale. 

Sous le règne de Philippe-Auguste, une fois la nuit venue tout devait se taire. Un homme habillé de noir parcourait les rues une sonnette à la main , en criant : “Priez Dieu pour les trépassés” puis, le couvre-feu qui sonnait tous les soirs à Notre-Dame obligeait chaque habitant à éteindre son feu et ses lumières.

Jean Sans-Peur, duc de Bourgogne, donna les fonds nécessaires pour percer la porte du chœur par laquelle entraient et sortaient les charnoines. C’était le passage de l’église au cloître de Notre-Dame, qui fut longtemps comme une espèce de ville dans la ville même, lieu de calme et de repos où se retiraient loin du monde, sans le quitter tout à fait, les personnages plus ou moins célèbres qui désiraient achever leur vie entre les consolations de l’étude et celles de la dévotion.

La cathédrale Notre-Dame de Paris a vu le couronnement de  Napoléon par Pie VII, c’est à Notre-Dame que Napoléon fit rentrer le christianisme, c’est à Notre-Dame qu’il rétablit la monarchie dans la solennelle cérémonie du Sacre.

Du sommet des tours de Notre-Dame on a un magnifique panorama de Paris, c’est du haut de Notre-Dame qu’étaient  comptées les distances sur les grandes routes partant de Paris et c’est aussi de là que  Victor Hugo écrivit son admirable chapitre: Paris à vol d’oiseau.

En qualité de cathédrale, Notre-Dame a vu passer sous ses voûtes un grand nombre de cérémonies officielles.

Le 18 août 1572, Henri de Navarre y épousa Marguerite de Valois. Des  Te Deum y furent chantés à différentes époques, pour des victoires, pour des naissances ou des mariages de princes, il y en eut un, le 5 août 1789, pour l’abolition des droits et des titres féodaux.

Le 18 avril 1802, une fête solennelle y célébra le rétablissement du culte catholique. Pendant l’interruption de ce culte, Notre-Dame fut appelée le temple de la Raison, dénomination donnée par la commune et que la Convention fit disparaître pour y substituer cette inscription :
Le peuple français reconnaît l’Etre suprême et l’immortalité de l’âme.

Le 2 décembre 1804, Napoléon y fut sacré avec Joséphine par le pape Pie VII.

Le 17 juin 1816, le duc de Berry y épousa Caroline de Naples.

Le 3 août 1842 on y fit les funérailles du duc d’Orléans.

Le 15 avril 2019 un gigantesque incendie endommageait gravement la Cathédrale Notre-Dame de Paris blessant ainsi le coeur de millions de personnes et détruisant des siècles d’Histoire de France.

 

 

 

 

Vous pouvez laisser votre message ou une prière

  S’abonner  
Notifier de