Traduire cet article dans votre langue:

Saint Pierre Marie Chanel premier missionnaire en Polynésie

Pierre Marie Chanel

Vie de Saint Pierre Marie Chanel originaire du diocèse de Belley et premier missionnaire en Polynésie (Océanie).

En 1836, Pierre Chanel, natif de Cuet près de Montrevel, embarque pour l’Océanie. Il écrit à ses amis: « Dans une mission aussi difficile, il faut que nous soyons des saints ».

Les récits des exploits des missionnaires qu’il a lus avec passion dans son enfance l’ont conduit au séminaire puis chez les Pères Maristes pour être envoyé dans les pays lointains.

C’est ainsi qu’il débarque le 7 novembre 1837 dans la petite île de Futuna en Océanie. Là, il ne rencontre pas beaucoup de succès dans son annonce de l’Évangile. Il éveille cependant l’intérêt des jeunes. La conversion du fils du chef de l’île le fera condamner et lui vaudra de mourir martyr, battu à coups de bâton, dans sa case, jusqu’à ce que mort s’en suive.

Son action et sa mort ne seront pas vaines puisque, quelques mois plus tard, toute l’île se convertit.

Il fut canonisé en 1954

Après neuf ans de ministère dans le diocèse de Belley, au service d’une paroisse rurale et dans l’éducation des enfants, il entra dans la Société de Marie qui venait de se fonder et fut envoyé avec quelques compagnons à la mission de l’Océanie occidentale.

Il aborda dans l’île de Futuna où il n’y avait pas encore de chrétiens et où son action fut entravée par le mépris des païens, les embûches et la faim.

Mais fort d’une douceur extraordinaire, il en convertit quelques-uns à la foi, et parmi eux le fils du roi lui-même, qui, irrité, donna l’ordre de le tuer. Il fut, en 1841, le premier martyr de l’Océanie..

 

Source