Traduire cet article dans votre langue:

les pierres précieuses du pectoral du grand prêtre d’Israël

Le pectoral de pierres précieuses du jugement

D’où venaient les pierres précieuses qui ornaient le pectoral du grand prêtre d’Israël?

▪ Après que les Israélites sont partis d’Égypte pour le désert, Dieu leur a donné des instructions pour la fabrication du pectoral du grand prêtre (Exode 28:15-21).

Il devait être orné des pierres suivantes : rubis, topaze, émeraude, turquoise, saphir, jaspe, léshem, agate, améthyste, chrysolithe, onyx et jade.

Où les Israélites allaient-​ils trouver toutes ces pierres précieuses?

Aux temps bibliques, les pierres précieuses étaient très prisées et constituaient un produit de négoce.

Les Égyptiens, par exemple, en faisaient venir de contrées lointaines, que l’on situerait aujourd’hui en Iran, en Afghanistan et sans doute aussi en Inde.

Différentes sortes de pierres étaient également extraites des mines du pays.

Les monarques égyptiens avaient le monopole des ressources minérales de leur territoire. Job a expliqué que ses contemporains creusaient des puits et des galeries souterraines à la recherche de trésors. Entre autres trésors, il mentionne spécifiquement le saphir et la topaze. — Job 28:1-11, 19.

Le récit de l’Exode nous apprend qu’en quittant l’Égypte les Israélites dépouillèrent ses habitants de leurs objets de valeur (Exode 12:35, 36).

C’est donc peut-être de ce pays que venaient les pierres précieuses ornant le pectoral du grand prêtre.