D’où vient la canne blanche des aveugles?

En 1930 Melle Guilly d’Herbemont alors agée de 42 ans, réside boulevard de Courcelles, dans un quartier de Paris fréquenté par les nombreux aveugles se rendant au foyer qui leur est destiné, rue Daru.

Guilly d’Herbemont a donc souvent l’occasion, soit en les apercevant, soit en leur offrant son aide, de constater que toute circulation est pour les non-voyants, bien périlleuse.

En 1930 les feux de croisement sont encore très rares, le premier feu parisien fut installé au carrefour Strasbourg-Saint-Denis en 1923 et il n’y a que très peu de passages protégés qui devaient quelque temps plus tard, être dénommés passages cloutés où les agents de police à bâtons blancs réglent la circulation. aux points stratégiques.

Un jour Mlle Guilly d’Herbemont faillit être écrasée alors qu’elle aidait un aveugle à traverser une rue de Paris. L’idée lui vient alors de munir les aveugles de cannes blanches, c’est-à-dire de la même couleur que les bâtons des agents de police.

Elle chercha alors le moyen de préserver leur sécurité et eut l’idée de peindre en blanc la canne dont certains se servaient déjà.

Un an plus tard, la canne blanche était définitivement adoptée en France. Son inventeur consacra sa vie à la diffusion de cette canne, aujourd’hui répandue dans le monde entier.

Présidente d’honneur de l’Association des auxiliaires des aveugles, Mlle Guilly d’Herbemont mourut à 91 ans.

Découvrez qui a inventé la canne blanche utilisée par les aveugles pour se déplacer en évitant les obstacles
canne blanche aveugle,guilly d herbemont

D’où vient la canne blanche des aveugles?