Aller au contenu

Guérison miraculeuse au pélerinage de Lourdes

 

La guérison miraculeuse de Sœur Bernadette Moriau est le 70e miracle reconnu par l’église catholique, ce miracle va redonner l’espoir aux pélerins toujours plus nombreux qui, chaque année, se rendent au sanctuaire de Lourdes pour parler à Dieu et lui demander aide et miséricorde.

Sœur Bernadette Moriau, 79 ans, a été reconnue par l’Église comme ayant été guérie miraculeusement à Lourdes.

Mardi 13 février, à Beauvais, elle a raconté pour la première fois sa guérison en public, soulignant combien ce « cadeau gratuit reçu de Dieu» la dépasse.

Et ce que raconte la religieuse de Beauvais, avec simplicité et modestie, est effectivement de l’ordre de l’incroyable : le 70e miracle de Lourdes reconnu par l’Église depuis 160 ans. « En 2008, quand mon médecin traitant, le docteur Christophe Fumery, responsable de l’hospitalité à Lourdes, m’a proposé de partir en pèlerinage avec le diocèse de l’Oise, j’ai pensé que cela pourrait être une grâce, puisque je m’appelle Bernadette».

Elle ressent une chaleur inhabituelle dans tout le corps

Curieusement, elle ne s’était jamais rendue dans la cité mariale en tant que malade, depuis qu’en 1966 apparurent les premiers symptômes d’une maladie des racines lombaires et sacrées, connue sous le nom de « syndrome de la queue de cheval ».

Mais il était prévu qu’elle y aille quelques mois plus tard, pour fêter ses cinquante ans de vie religieuse chez les franciscaines oblates du Sacré-Cœur de Jésus.

Pendant ce pèlerinage, début juillet, la religieuse reçoit le sacrement de la réconciliation puis le sacrement des malades. Elle est marquée par «la fraternité» qui règne entre les malades, les bénévoles et les soignants. « Je n’ai jamais demandé ma guérison, insiste-t-elle, mais simplement la force de poursuivre le chemin. »

Devant la grotte de Massabielle, elle sent la présence mystérieuse de la Vierge Marie. Mais c’est surtout pendant la procession du Saint Sacrement, au milieu des fauteuils roulants dans la basilique Saint-Pie X, qu’elle vit une expérience intense. « J’ai entendu le Seigneur me dire :

“Je vois ta souffrance. Donne-moi tout, j’ai beaucoup prié alors pour les malades, surtout les plus jeunes, afin qu’ils guérissent. »

De retour dans sa communauté de Bresles, non loin de Beauvais, elle ne ressent aucune amélioration. Mais le 11 juillet, dans la chapelle de sa communauté, elle revit la joie intense ressentie quelques jours plus tôt dans la basilique lourdaise et ressent une chaleur inhabituelle dans tout le corps.

« À 18 heures, je suis rentrée dans ma chambre et une voix m’a dit : “Enlève tes appareils”. Dans un acte de foi, j’ai alors retiré le corset, l’attelle et le neuro-stimulateur. J’ai pensé à Jésus disant au paralytique : “Prends ton grabat et marche”. À ma grande surprise, quand j’ai retiré l’attelle, mon pied gauche était redressé. Je suis allée voir ma sœur de communauté, je lui ai dit que je ne comprenais pas ce qui se passait. Nous avons pleuré et prié. »

La religieuse ne dit rien de ce qui lui est arrivé

Le jour même, sœur Bernadette Moriau arrête définitivement la morphine et échappe désormais à de lourds traitements. Au point même que le lendemain, elle part marcher 5 km en forêt avec sa belle-sœur.

La religieuse ne dit rien de ce qui lui est arrivé. Même à Lourdes l’année suivante – elle y retourne chaque année depuis 2009 pour s’occuper des malades –, elle ne raconte rien. « Et quand certains me reconnaissaient, je ne m’étendais pas », poursuit-elle. « Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir donner au maximum tout ce que le Seigneur m’a donné », répond-elle pour expliquer pourquoi elle a accepté que son dossier soit examiné par le Bureau médical de Lourdes. Elle se dit émerveillée par ce « cadeau » reçu de Dieu et n’a pas encore bien pris conscience de la manière dont sa vie publique va désormais changer.

Sœur Bernadette ne renie toutefois rien de sa vie de malade. Pendant près de quarante années, fréquentant les hôpitaux et les centres de rééducation, elle a partagé avec d’autres malades. « J’ai parfois été découragée, j’en avais assez de la souffrance, j’avais envie d’en finir, mais je n’ai jamais douté de Dieu présent à mes côtés. Je crois que ma vie était aussi féconde quand j’étais malade que maintenant ! »

Source
Gloireadieu.com utilise des cookies provenant de Google pour fournir ses services et analyser le trafic. Votre adresse IP et votre user-agent, ainsi que des statistiques relatives aux performances et à la sécurité, sont transmis à Google afin d'assurer un service de qualité, de générer des statistiques d'utilisation, et de détecter et de résoudre les problèmes d'abus.
Cookies settings
Accepter
Politique en matière de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
  • Qui sommes-nous ?

    L’adresse de notre site Web est : https://www.gloireadieu.com/

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur.
    • Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages.
    • Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web.
Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.  
Save settings
Cookies settings