Le message de guérison et de délivrance de Jésus

Intro

livre de priere - www.gloireadieu.com

Qu’est-ce que la guérison?

Les hommes ont toujours craint la maladie et la mort. On dépense des millions et des millions de francs en médicaments ou chez les médecins pour apaiser les souffrances physiques du corps humain.
Les maladies apportent beaucoup de douleurs et de peines.
Certains des plus brillants savants du monde consacrent leurs vies à la recherche et à l’étude afin de trouver des remèdes contre les diverses maladies qui détruisent l’homme.
Leur travail n’a pas été vain, beaucoup de bien a été fait, des vies ont été sauvées et des souffrances apaisées.

Cependant, la maladie demeure et on ne semble pas en voir la fin.

La maladie du corps humain est la conséquence de la chute dans le péché d’Adam et Eve.

Aussi longtemps que l’homme continue à pécher, la maladie continuera dans le monde.

Dieu avait dit au peuple d’Israël, « Si tu écoutes attentivement la voix de l’Eternel, ton Dieu, et si tu fais ce qui est droit à ses yeux, et si tu prêtes l’oreille à ses commandements et si tu gardes tous ses statuts, je ne mettrai sur toi aucune des maladies que j’ai mises sur l’Egypte, car je suis l’Eternel qui te guérit » (Exode 15:26).

Cependant il les mit aussi en garde que s’ils ne lui obéissaient pas « il fera retourner sur toi tous les maux de l’Egypte, dont tu as peur, et ils s’attacheront à toi.

L’Eternel fera venir aussi sur toi toutes les maladies et toutes les plaies qui ne sont pas écrites dans le livre de cette loi, jusqu’à ce que tu sois détruit. (Deutéronome 28:60-61).

Israël avait reçu une promesse de Dieu, s’il péchaient, ils seraient frappés par la maladie. S’ils lui obéissaient, ils ne connaîtraient pas les maux des Egyptiens.

Dieu a tenu promesse, il a été « L’Eternel qui te guérit ».

Lorsqu’ils péchaient, Il leur envoyait des maux. Lorsqu’ils se repentaient, Il les guérissaient. Il en fut ainsi lorsqu’ils parlèrent contre Dieu et contre Moïse.
Alors, l’Eternel envoya contre le peuple des serpents brûlants, ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël.

Le peuple vint à Moïse et dit : « Nous avons péché, car nous avons parlé contre l’Eternel et contre toi ; prie l’Eternel qu’il éloigne de nous ces serpents. Et Moïse pria pour le peuple » (Nombres 21:7).

Le mystère du parfum de Dieu dans l’Antiquité
Qu'est-ce que le Saint Esprit?