Boire de l’alcool est-il un péché? que dit la Bible?

Boire de l'alcool est-il un péché? que dit la Bible? www.gloireadieu.com

Que dit la Bible sur la consommation d’alcool?

Nulle part dans la Bible Dieu ne condamne l’usage du vin aussi longtemps qu’il n’y a pas d’abus. En fait, il encourage l’utilisation du vin et autre boisson forte au cours de la Fête des Tabernacles.  

La Bible autorise la consommation d’alcool mais en interdit l’abus et les excès qui sont des péchés.

Genèse 9:21 est la première Écriture où le vin est mentionné. Le mot hébreu utilisé est «yayin», il  signifie  «vin fermenté, principalement à partir de raisins ».

Samuel 25:36  « Nabal. Et voici, il faisait dans sa maison un festin… il avait le cœur joyeux, et il était complètement dans l’ivresse. »

Ancien Testament, Esaïe 28: «Malheur à la couronne superbe des ivrognes d’Ephraïm… Sur la cime de la fertile vallée de ceux qui s’enivrent [yayin] » (verset 1).

Genèse 14:18. Une personne identifiée comme étant Melchisédek, roi de Salem, servi du vin à Abraham.
Dieu a apporté le vin à Abraham parce qu’Il approuvait l’utilisation modéré de l’alcool.

Un autre mot hébreu, est Shekar, qui signifie « une boisson enivrante. » C’est un vin préparé ou distillée soit à partir de miel, de dattes ou d’orge.  La Bible la décrit comme « boisson forte. »
Dieu dit qu’il n’est pas incorrect de désirer du vin ou des boissons fortes lors de Sa fête annuelle des Tabernacles :
«Là, tu achèteras avec l’argent tout ce que tu désireras, des bœufs, des brebis, du vin et des liqueurs fortes, tout ce qui te fera plaisir, tu mangeras devant l’Éternel, ton Dieu, et tu te réjouiras, toi et ta famille. » (Deut. 14:26).
La Fête des Tabernacles (survenant à l’automne) est l’un des sept Jours Saints annuels, ou fêtes, que Dieu ordonne à Son peuple d’observer.

Le roi Salomon a écrit: «On fait des repas pour se divertir, le vin rend la vie joyeuse» (Ecc. 10:19).

Il y a plusieurs endroits dans la Bible où Dieu met l’accent sur ​​l’importance d’avoir un cœur joyeux et profiter d’un rire chaleureux. Beaucoup d’écritures bibliques pourraient être cités pour montrer que les serviteurs de Dieu ont utilisé le vin d’une manière responsable et avec l’approbation de Dieu.

 L’instruction de Paul à Timothée

Timothée 5:23 contient une déclaration remarquable sous la forme de l’enseignement de l’apôtre Paul à Timothée. Il a écrit, « Ne continue pas à ne boire que de l’eau; mais fais usage d’un peu de vin, à cause de ton estomac et de tes fréquentes indispositions. » car, à doses modérées le vin a des propriétés thérapeutiques bénéfiques pour le corps humain.

Proverbes 23: 29-35 :

« Pour qui les hélas? Pour qui les disputes? Pour qui les plaintes? Pour qui les blessures sans raison? Pour qui les yeux rouges? Pour ceux qui s’attardent auprès du vin, Pour ceux qui vont déguster du vin mêlé. Ne regarde pas le vin qui paraît d’un beau rouge, Qui fait des perles dans la coupe, Et qui coule aisément. Il finit par mordre comme un serpent, Et par piquer comme un basilic. Tes yeux se porteront sur des étrangères, Et ton cœur parlera d’une manière perverse. Tu seras comme un homme couché au milieu de la mer, Comme un homme couché sur le sommet d’un mât: On m’a frappé,… je n’ai point de mal!… On m’a battu,… je ne sens rien!… Quand me réveillerai-je?… J’en veux encore! »

Ceci est une description d’une personne qui a consommé beaucoup trop d’alcool.

Un homme ivre est belligérante, combatif, apparemment toujours prêt pour un combat et toujours en train de se plaindre parce que ses sens sont dans un état de stupeur. Ceux dans cette condition semblent souvent s’imaginer eux-mêmes comme ayant été lésés. L’utilisation excessive d’alcool brouille le jugement et la perception.

Est-ce une partie de cette image qui vous ressemble? Serait-ce une image de vos week-end ou même d’une sortit nocturne typique? Êtes-vous celui qui va dans un bar pour «juste un petit verre» et ne sait pas quand il doit s’arrêter?

L’ivresse et l’alcoolisme sont des violations manifestes de la loi de Dieu.

Galates 5:21 contient un avertissement à propos de la conduite qui va garder les gens hors de la venue du Royaume de Dieu. Il précise que, « l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. »

Dans une instruction similaire aux Corinthiens, Paul a écrit que ni les voleurs, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les ravisseurs ou les ivrognes, etc., « n’hériteront le royaume de Dieu» (I Cor. 6: 9-10).

Qu’attend Dieu?

Qu’est-ce que Dieu attend de vous? Il attend que vous consommiez de l’alcool raisonnablement sans jamais faire d’excès.

 Ce principe est clair. Boire des boissons alcoolisées n’est pas interdit mais l’abus de boissons alcoolisées est un péché.

Ce n’est pas la bouteille qui est le problème mais c’est la personne tenant la bouteille!

Comme avec la nourriture, l’argent, ou tout ce qui a le potentiel d’abus, la modération est la norme biblique pour tous les vrais chrétiens.