Aller au contenu

Méfiez-vous des escrocs sur les sites de rencontres

Attention à la nouvelle arnaque sur les sites de rencontres en ligne

Avec le Covid-19 et les confinements, les sites et applications de rencontres ont vu arriver beaucoup de nouveaux inscrits… Une aubaine pour les cyber-criminels. Selon Interpol, les arnaques basées sur ces plateformes ont connu une forte recrudescence en 2020. La dernière en date est redoutable.

L’année 2020 n’a pas été uniquement marquée par la fermeture des bars, des restaurants, des musées, des cinémas… Elle l’a aussi été par un boom sans précédent des inscriptions sur les sites et applications de rencontres.

Et cette arrivée de nouveaux utilisateurs est allée de pair avec une hausse considérable du nombre d’arnaques. En 2020, la société Arkose Labs, spécialisée dans la prévention des cyber-fraudes, a ainsi recensé au moins 4 millions d’escroqueries réalisées via des sites de rencontres.

Mais depuis plusieurs semaines, une arnaque d’un nouveau genre s’y répand, alertant les experts, jusque dans les rangs d’Interpol, l’Organisation internationale de police criminelle.

Dans un premier temps, « une romance artificielle est établie »

L’arnaque en question est prise très au sérieux : le 19 janvier, Interpol a émis une note diffusée à l’ensemble de ses 194 pays membres, pour les alerter « d’une fraude à l’investissement » sévissant sur les applications et sites de rencontre.

Interpol a demandé aux responsables des questions de cyber-criminalité des pays membres de redoubler de vigilance face aux menaces « qui consistent à tirer parti de la vulnérabilité des personnes recherchant de potentielles correspondances ».

Mais concrètement, quel est le modus operandi des escrocs pointés du doigt par l’Organisation ? «Dans un premier temps, une romance artificielle est établie via une application de rencontres. Une fois que les échanges deviennent réguliers et qu’un certain niveau de confiance est établi, les criminels partagent alors des conseils d’investissement avec leurs victimes et les encouragent à adhérer à un programme », indique en préambule Interpol.

Il s’agit d’une application de trading, présentée comme un outil boursier permettant d’investir de l’argent en ligne. Les victimes la téléchargent, l’installent sur leur appareil et le piège des escrocs se met en place : « Les victimes ouvrent un compte, achètent divers produits financiers et gravissent une soi-disant chaîne d’investissement, le tout sous l’œil vigilant de leur nouvel “ami”. »

« Tout est fait pour paraître légitime »

On fait miroiter aux victimes un retour sur investissement très lucratif : « On va même jusqu’à leur fait croire qu’ils peuvent atteindre un prétendu statut Gold ou VIP », ajoute Interpol.

Évidemment, les conversations nouées avec ce nouvel « ami » virtuel de si bon conseil pour investir, s’interrompent du jour au lendemain, tandis qu’en même temps, tout l’argent sur le compte de la victime est brusquement siphonné…

L’arnaque est particulièrement sophistiquée et très bien faite : « Comme c’est souvent le cas avec de tels stratagèmes de fraude, tout est fait pour paraître légitime, alerte encore Interpol. Des captures d’écran sont fournies, les noms de domaine ressemblent étrangement à de vrais sites web et les agents du service client font semblant d’aider les victimes à choisir les bons produits. »

Plusieurs conseils pour éviter de se faire avoir

Mais alors, comment éviter de se faire duper ? Dans un premier temps, Interpol vous invite, si vous êtes un utilisateur d’applications de rencontres, à rester sur vos gardes ‘lorsque vous êtes approché(e) par un(e) inconnu(e), si cela conduit à une demande d’argent » ou à des discussions sur ce thème.

Lors des échanges, il faut surtout ne jamais divulguer d’informations personnelles et confidentielles.

« Soyez méfiants, insiste Interpol. Les investissements en ligne avec des promesses de rendements rapides et étonnants sont souvent trop beaux pour être vrais. Réfléchissez-y donc bien à deux fois avant de transférer de l’argent, aussi authentique que puisse paraître la demande », conclut l’Organisation internationale de police criminelle.

Enfin, si par malheur vous veniez à être victime d’une cyber-fraude malgré votre vigilance, il est important de la signaler immédiatement sur la plateforme d’Interpol et aux autorités compétentes.

Gloireadieu.com utilise des cookies provenant de Google pour fournir ses services et analyser le trafic. Votre adresse IP et votre user-agent, ainsi que des statistiques relatives aux performances et à la sécurité, sont transmis à Google afin d'assurer un service de qualité, de générer des statistiques d'utilisation, et de détecter et de résoudre les problèmes d'abus.
Cookies settings
Accepter
Politique en matière de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
  • Qui sommes-nous ?

    L’adresse de notre site Web est : https://www.gloireadieu.com/

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur.
    • Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages.
    • Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web.
Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.  
Save settings
Cookies settings