Abbé Julio

abbé julio

Né en 1844 dans la Mayenne, Mgr Houssaye, dit l’abbé Julio, a occupé le vicariat de Juvigné, puis de Javron, avant de rejoindre Paris.

L’abbé Julio démissionne vers 1901 de l’Église romaine pour entrer ensuite dans le clergé de l’Église gallicane où il reçoit l’épiscopat.

Il fait connaissance de Jean Sempé, un guérisseur mystique qui soigne par la seule prière et lui démontre que Jésus-Christ a donné à ses disciples le pouvoir d’imposer les mains aux malades.

L’abbé Julio s’emploie alors à rechercher dans les anciens rituels de l’Église les textes antiques d’intercession et de guérison et en dégage une doctrine de la guérison qu’il expose autour de lui: il prie, il magnétise, il impose les mains…

Il écrit de nombreux ouvrages, notamment le Livre des grands secrets merveilleux qui a connu un succès sans précédent et est aujourd’hui encore régulièrement réédité.

L’abbé Julio recommande la prière.

Nous, prêtres du Christ, nous avons TOUTE-PUISSANCE par le Christ.
Sacerdos alter Christus.
Nous sommes d’autres Christ ayant le MÊME pouvoir de sauver, de pardonner, et guérir.
Quand nous agissons en prêtres, ce n’est plus nous qui parlons, c’est Jésus-Christ qui parle par nous et qui est forcé de nous obéir en tout ; entendez bien EN TOUT !
Nous créons à nouveau Jésus-Christ, pour ainsi dire ;
nous donnons Dieu À QUI NOUS VOULONS ;
nous pardonnons À QUI NOUS VOULONS ;
nous COMMANDONS aux démons qui seront toujours forcés de céder, si NOUS VOULONS;
nous COMMANDONS aux âmes ;
nous avons à notre insu, même sur les plus incrédules, une énorme influence ;
nous COMMANDONS aux esprits mauvais et aux mauvais esprits, nous COMMANDONS À TOUTES les créatures par la foi et la prière ;
et si nous savons notre VOULOIR, la douleur, la maladie, céderont sous notre VOULOIR DIVIN.
Rien par nous-même, tout au nom de Jésus !.

L’abbé Julio a aussi recours aux pentacles.

Un pentacle est un sceau magique ou talisman représentant des figures géométriques, avec des caractères en hébreu, des formules latines, qui est supposé symboliser ou maîtriser des puissances religieuses ou sacrées ou secrètes.

Il est un fait avéré, c’est que dans les évocations de magie cérémonielles dont la pratique est excessivement dangereuse, et pour cette raison condamnée, à juste titre par l’Eglise, pour en éloigner l’innombrable troupeau des faibles (imbecillium), certaines Puissances de l’Astral résistent au Signe de Croix, tandis qu’elles fuient et se dissolvent devant le Pentagramme.

Pourquoi ce mystère et cet étonnante contradiction ?

C’est que dans le plan de l’Invisible, il n’y a pas que des démons, qui eux, croient et tremblent : il y a aussi des entités malfaisantes et dangereuses, qui ne croient pas et ne peuvent être atteintes par la Foi, mais par d’autres armes foudroyantes.

Le pentacle est le signe de la toute puissance sur le second plan, c’est-à-dire contre les entités de l’Astral, et par extension contre les démons, qui souvent ce cachent derrière eux.»

prière de l’abbé Julio

Que Jésus soit toujours dans mon coeur
que Jésus soit toujours au-dedans de moi afin qu’il me vivifie
qu’il soit autour de moi afin qu’il me conserve
qu’il soit devant moi afin qu’il me conduise
qu’il soit derrière moi, afin qu’il me garde
qu’il soit auprès de moi afin qu’il me gouverne
qu’il soit au-dessus de moi afin qu’il me bénisse
qu’il soit au-dessous de moi afin qu’il me fortifie
qu’il soit toujours avec moi afin qu’il me délivre de toutes peines et de la mort éternelle.
Louange, honneur et gloire soient rendus à Jésus dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il !

Madeleine Cinquin, la religieuse au grand coeur connue comme Sœur Emmanuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

abbé julio

abbé julio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *