Pourquoi met-on un genou à terre pour faire sa demande en mariage ?

Mariage : pourquoi met-on un genou à terre pour faire sa demande ?

Pourquoi s’agenouille-t-on pour demander la main de celle qu’on aime ?

Une demande en mariage est un événement qui bouleverse une vie, et pour rendre le moment encore plus romantique, il y a des codes qui font leurs preuves depuis toujours.

Présenter l’écrin avec la bague de fiancailles et l’ouvrir devant les yeux de sa tendre moitié fait bien sûr partie du processus, mais avant cela, il y a le fameux geste qui consiste à poser un genou à terre.

Cette tradition remonterait à l’époque médiévale : un homme, au moment d’être sacré chevalier par une autorité supérieure (un seigneur, un roi, une reine), effectuait ce geste en signe de respect, d’obéissance et de loyauté.

La signification est depuis restée la même (bon, avec l’obéissance en moins, disons) : s’abaisser pour demander la main de son/sa partenaire témoigne du respect qu’on lui porte.

Mais ce n’est pas la seule explication ! La position à genoux est aussi celle qu’on adopte pendant la prière, quand on s’adresse à Dieu, et il paraît logique qu’elle précède l’événement du mariage à l’église.

Enfin, et de manière plus implicite, cela aurait pour but de paraître moins intimidant en montrant sa «soumission» face à l’amour de sa vie, comme pour mieux lui dire qu’on lui offre tout. Ça fait rêver !

Et vous, vous n’avez pas échappé à la tradition ?