Faire une recherche:

Quelle est l’origine du mal?

Origine Du Mal

Existence du mal dans le monde

D’où proviennent les forces du mal des démons et des voix intérieures meurtrières causes de de l’existence du mal dans le monde?

a) Dieu est tout puissant, donc le mal est son œuvre, comme le bien et l’ensemble de l’existence humaine dans le monde.

b) Dieu, force du bien, conduit une lutte titanesque contre le diable et les forces du mal.
C’est en principe Dieu qui gagnera la guerre en attendant, les êtres humains subissent les attaques du diable les effets de la bataille.

c) Le mal est l’œuvre de l’être humain.

d) Le mal fait partie de la vie.

Le monde  de manière générale, se situe dans cette pensée avec une variante marquée par la foi au progrès. Les humains, par leur savoir, leurs techniques, et la force de leur science, viendront à bout du mal, du malheur et de la mort.

Sur cette question du mal comme sur tant d’autres, les textes bibliques laissent émerger plusieurs solutions contradictoires, certains s’inscrivent de manière forte dans l’une d’elles.
L’Apocalypse exprime une vision extrême dans laquelle l’être humain reste spectateur et victime impuissante de la guerre cosmique.

Le Deutéronome affirme la toute puissance de Dieu et sa volonté d’intervenir dans l’histoire, et considère le malheur comme envoyé par Dieu en châtiment des actes mauvais du peuple.

La croyance aux esprits mauvais et aux démons s’inscrit à la fois dans le dualisme et dans l’affirmation de la toute puissance de Dieu.
L’Ancien Testament raconte de deux manières différentes la décision prise par David de recenser le peuple, malgré le caractère risqué de cette initiative (Ex 30,12-13) : La colère du Seigneur s’enflamma encore contre les Israélites et il excita David contre eux en disant : « Va, dénombre Israël et Juda » […] David dit au Seigneur «c’est un grave péché que j’ai commis» (2 S 24,1. 10) «Satan se dressa contre Israël et il incita David à dénombrer Israël […]

Cela fut une chose mauvais aux yeux de Dieu, et il frappa Israël» (1 Chr 21,1.7).

En châtiment, dans les deux récits, Dieu envoie la peste sur Israël.

Mais dans un cas il est présenté comme l’initiateur de la faute, et dans l’autre c’est Satan qui pousse David au péché. Là, Satan apparaît comme le tentateur et l’auteur du mal, mais il n’agit pas sans l’autorisation de Dieu.

Saül  affirme que l’esprit mauvais qui souffle le meurtre dans le cœur du roi vient de Dieu.

Les auteurs deutéronomistes expriment donc simultanément une foi assez carrée sur les interventions de Dieu dans l’histoire et la perplexité dans laquelle les événements les ont plongés.

Ils nous laissent sur des questions qui appellent de notre part un travail de réflexion, d’interprétation, et de relecture de l’histoire, la nôtre, comme celle d’Israël

Livres recommandés : 
Et Dieu créa les anges

les anges et nos pierres de rêve