Aller au contenu

Les 6 fleurs de la Passion de Jésus-Christ

Les légendes des fleurs se rattachent naturellement à la tradition Chrétienne et six fleurs concernent directement la Vie et la Passion du Christ.

Le passiflore, fleur de la passion

le passiflore, la fleur des cinq blessures du ChristSelon une vieille légende Espagnole, le passiflore ou la fleur de la passion, fut la seule chose vivante sur Terre qui essaya de sauver Notre-Seigneur de la Croix.
Elle grimpa vite, vite, sur la Croix, et attacha ses petites vrilles sur les clous dans les Mains et Pieds de Notre-Seigneur avec l’espoir de les tirer et de secourir le Rédempteur.
On se rappelle que Saint François d’Assise, dans une de ses visions de Notre-Dame de la Pauvreté, a vu l’objet de son adoration se changer en une plante grimpante ayant les symboles de la Crucifixion, qui grimpait sur la Croix.
Cette vision était prophétique, car le vrai passiflore, une plante d’Amérique du Sud, ne fut découvert par les conquistadors espagnols que quelques siècles plus tard.
Selon l’interprétation légendaire, la fleur indique clairement les cinq blessures du Christ, les clous, le marteau qui enfonça les clous, la lance qui perça les côtes du Rédempteur, le pilier où il fut attaché pour la flagellation, et la couronne d’épines.
Les feuilles révèlent la lance et les trente pièces d’argent qui furent données à Judas Iscariote, les vrilles symbolisent les cordes qui attachaient le Christ au pilier de flagellation.

L’aubépine

L'aubépine qui fleurit toujours le jour de Noël donna le rameau qui forma la Couronne d'Epines de la Passion.L’aubépine qui fleurit toujours le jour de Noël donna le rameau qui forma la Couronne d’Epines de la Passion du Christ.
Selon la tradition, cette couronne fut présentée par le roi de Jérusalem à Saint-Louis, qui la porta en France. La Sainte Chapelle, à Paris, fut construite pour conserver la relique sainte.
Ceux qui aiment les oiseaux se rappelleront que le rouge-gorge (qui n’était qu’un petit oiseau tout gris dans ce temps-là) s’est perché sur la Couronne d’épines pendant que Notre-Seigneur était sur la Croix et il essaya, avec toute la force de son petit bec, de tirer les épines qui blessaient le front du Sauveur.
Il piqua sa propre poitrine plusieurs fois, dans ses efforts désespérés, et le sang de ses blessures coula sur les petites plumes de sa gorge et de sa poitrine. Depuis, ses descendants, les rouges-gorges, portent cette marque d’honneur.

L’arum maculé

L'arum maculé ou le gouet est taché avec les gouttes de sang qui tombaient des blessures des pieds du ChristL’arum maculé ou le gouet est taché avec les gouttes de sang qui tombaient des blessures des pieds du Christ. L’arum maculé est renommé pour son amertume et il y a une tradition qui dit que si un démon nait dans un enfant, il est attiré inévitablement vers cette plante dont les feuilles et les fruits produisent un venin mortel.

 

 

Le jonc

Le jonc, avec son plumet, fut le sceptre que les soldats Romains mirent entre les mains du Christ quand ils se moquèrent de Lui. Le jonc, avec son plumet, fut le sceptre que les soldats Romains mirent entre les mains du Christ quand ils se moquèrent de Lui.

De nos jours, ceux qui désirent voir les anges Séraphins doivent embrasser cinq fois le plumet du jonc avec l’intention de voir ces anges en pensant à la Passion de Notre-Seigneur car il est dit que bien peu d’enfants sont assez sages pour voir le Christ, mais que les anges se montrent.
Dans  certaines îles des Antilles la coutume est de ne jamais couper une banane transversalement mais toujours en long car la coupe transversale indique la Croix et les Cinq Blessures du Christ.
Dans le jardin du Couvent des Cisterciens, à Rome, il se trouve un figuier, et si on coupe le fruit transversalement, juste avant qu’il soit mûr, on voit un Crucifix vert dessiné sur la pulpe blanche avec les cinq graines qui indiquent les Cinq Blessures.

La pimprenelle

Les pimprenelles, trouvant que ces petits fragments ne devaient pas être souillées par la terre, les soutinrent sur leurs feuilles et leurs fleurs et ces dernières furent, pour toujours, teintées de la couleur du sang du Christ.La pimprenelle possède le pouvoir de faire sortir les échardes de la chair même si ces petits morceaux ont été envoyées par une sorcière.
La raison de ce pouvoir est celle-ci : quand les bourreaux clouèrent le Christ sur la Croix des petits éclats de bois, rougis du précieux sang du Christ, volèrent de côté.
Les pimprenelles, trouvant que ces petits fragments ne devaient pas être souillées par la terre, les soutinrent sur leurs feuilles et leurs fleurs et ces dernières furent, pour toujours, teintées de la couleur du sang du Christ.
La fleur ne s’ouvre qu’à neuf heures du matin, l’heure du commencement de la Passion, et se ferme invariablement juste avant trois heures de l’après-midi, la « neuvième heure » de la Crucifixion, au moment de la mort du Christ.
Elle est si exacte qu’en Angleterre on appelle cette fleur « le chronomètre des pauvres ».

Le coquelicot

Tant que le coquelicot montre ses pétales rouges et sa formé de Croix, l'héroïsme et la charité ne disparaîtront pas de la Terre.Ceux qui ont aimé et qui aiment toujours le coquelicot, emblème de la Grande Guerre, et de ceux qui ont donné leur vie pour leur pays, doivent se rappeler la promesse qui dit que :

Tant que le coquelicot montre ses pétales rouges et sa forme de Croix, l’héroïsme et la charité ne disparaîtront pas de la Terre.

dis-lui pour moi belle histoire d'amour e-book gratuit
Gloireadieu.com utilise des cookies provenant de Google pour fournir ses services et analyser le trafic. Votre adresse IP et votre user-agent, ainsi que des statistiques relatives aux performances et à la sécurité, sont transmis à Google afin d'assurer un service de qualité, de générer des statistiques d'utilisation, et de détecter et de résoudre les problèmes d'abus.
Cookies settings
Accepter
Politique en matière de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
  • Qui sommes-nous ?

    L’adresse de notre site Web est : https://www.gloireadieu.com/

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur.
    • Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages.
    • Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web.
Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.  
Save settings
Cookies settings