Traduire cet article dans votre langue:

Bénédiction de la statue de la sainte vierge Marie qui garde les prêtres

Benediction Vierge Marie Statue

Pour Guillaume d’Alançon, à l’origine du projet de la statue Marie qui garde les prêtres il est nécessaire de confier les prêtres à la protection de la vierge Marie.

Elle, c’est la Vierge Marie. Eux, ce sont les prêtres.

Lundi 3 août, veille de la fête de saint Jean-Marie Vianney, patron des prêtres, cette statue, installée dans l’église du foyer sacerdotal Jean Paul II, à Ars (Ain), sera bénie par Mgr Pascal Roland, évêque des lieux. Haute de 1,5 mètre, elle a été sculptée dans une pierre de tervoux, une pierre calcaire d’un beige clair.

Elle représente la Vierge, un lys à la main, symbole de pureté, avec un prêtre à ses pieds. Il tient un chapelet à la main tandis qu’elle l’enveloppe de son manteau.

À l’origine du projet, une neuvaine à la Vierge Marie qui garde les prêtres lancée en décembre 2018. Originalement destinée à ces derniers, cette prière a finalement été reprise par les fidèles qui se la sont appropriée afin de prier pour leurs pasteurs.

« En ces temps où l’écrasante majorité des prêtres sont méritants », il est nécessaire de « réparer la confiance » et de leur manifester une « affection filiale », explique Guillaume d’Alançon.

Le foyer Jean Paul II accueille chaque année des milliers de prêtres de passage.

La présence de cette statue là-bas, encouragée par l’Église, n’est absolument pas anodine : il s’agit bien d’inviter ces pasteurs à se tourner vers leur mère du Ciel et à se consacrer à nouveau à elle pour qu’elle les prenne sous son manteau.

 

Source