Mots clef: , , ,

Les manuscrits de la mer Morte révèlent un calendrier secret et deux événements non mentionnés dans la Bible

 manuscrits de la mer Morte révèlent un calendrier secret et deux événements non mentionnés dans la Bible

 

 

Les manuscrits de la Mer Morte restent encore un grand puzzle ancien. Ils ont été découverts en 1947 près des ruines de Qumran, Israël.

Les manuscrits contiennent une grande variété d’écrits : des fragments de chaque livre de l’Ancien Testament (sauf le Livre d’Esther), des règles pour les rituels religieux, des textes sur la préparation de la secte Qumran pour une guerre à la fin des temps, des calendriers, des horoscopes et bien plus, mais il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas sur ces précieux textes anciens qui sont écrits en utilisant une encre à base de carbone et sont principalement en hébreu, avec certains en araméen (une langue sémitique prétendument parlée par Jésus) et en grec.

Connus aussi sous le nom de Rouleaux de Qumrân, les Manuscrits de la Mer Morte sont un héritage des Esséniens, membres d’une secte religieuse ou d’une confrérie qui fleurit en Palestine du IIe siècle avant J.-C. jusqu’à la fin du Ier siècle après J.-C.

Le nom de la secte de Qumran pour lui-même était le Yahad, qui se traduit par “Communauté Unie”.

Il a fallu des décennies pour percer le mystère des 900 manuscrits de la mer Morte. L’assemblage et le décryptage de leurs fragments a été un grand défi scientifique. Certains de ces fragments n’avaient que quelques millimètres de diamètre.

Calendrier unique de 364 jours utilisé par la secte de Qumran

Un Manuscrit de la Mer Morte vient d’être décrypté par des chercheurs de l’Université de Haïfa. En utilisant 60 fragments minuscules de mystérieux codes anciens tirés des derniers manuscrits inédits de la mer Morte, les chercheurs ont décodé un calendrier unique de 364 jours, autrefois utilisé par la secte énigmatique du Qumran dans le désert de Judée.

Ce parchemin particulier a été écrit en hébreu codé, une rareté parmi le corpus existant de textes déchiffrés.

Selon Eshbal Ratson, expert biblique à l’Université de Haifa, les manuscrits de la mer Morte sont la plus importante découverte archéologique jamais faite en Israël. On ne rencontre pas souvent des textes de la période du Second Temple.

Les textes anciens donnent un aperçu du calendrier unique de 364 jours utilisé par les membres de la secte du désert de Judée, y compris la découverte pour la première fois du nom donné par la secte aux jours spéciaux marquant les transitions entre les quatre saisons.

Selon les chercheurs, le calendrier a été impliqué dans l’un des débats les plus vifs entre les différentes sectes au cours de la fin du Second Temple période.

“Une particularité importante de la découverte actuelle est le fait que la secte [Qumran] a suivi un calendrier de 364 jours”, a déclaré l’université.

Les manuscrits de la mer Morte ont été découverts en Jordanie occidentale en 1947, près des ruines de Qumran ; également connu sous le nom de Khirbet Qumran.

“Le calendrier lunaire, que le judaïsme suit encore aujourd’hui, exige un grand nombre de décisions humaines. Les gens doivent regarder les étoiles et la lune et rendre compte de leurs observations, et quelqu’un doit être habilité à décider du nouveau mois et de l’application des années bissextiles.”

En revanche, les chercheurs ont décrit le calendrier de 364 jours comme “parfait”.

“Parce que ce nombre peut être divisé en quatre et sept, les occasions spéciales tombent toujours le même jour”, ont-ils dit dans une déclaration commune.

“Cela évite ainsi de devoir décider, par exemple, ce qui se passe lorsqu’une occasion particulière tombe le jour du sabbat, comme c’est souvent le cas dans le calendrier lunaire. Le calendrier de Qumran est immuable, et il semble avoir incarné les croyances des membres de cette communauté concernant la perfection et la sainteté.”

Les Manuscrits de la Mer Morte contient deux événements non mentionnés dans la Bible

Les chercheurs ont expliqué que le parchemin traduit contient des informations sur deux occasions spéciales qui ne sont pas mentionnées dans la Bible, mais qui sont déjà connues du parchemin du Temple de Qumran : les fêtes du vin nouveau et de l’huile nouvelle.

“Ces dates constituaient un prolongement du festival de Shavuot tel que nous le connaissons aujourd’hui, qui célèbre le Nouveau Blé”, disaient-ils.

D’après ce calendrier, la fête du nouveau blé tombe 50 jours après le premier sabbat qui suit Pâque, la fête du nouveau vin 50 jours plus tard et après un autre intervalle de 50 jours, la fête de la nouvelle huile est célébrée.

Les chercheurs savaient d’après les manuscrits précédents que les membres de la secte célébraient la transition entre les saisons en ajoutant une journée spéciale pour chacun des quatre changements de saison.

Mais jusqu’à présent, le nom de ces journées spéciales est resté inconnu.

L’auteur du Manuscrit de la Mer Morte est inconnu, mais c’est probablement un des leaders de la secte qui connaît bien le code secret.

Les savants disent que l’ancien écrivain a oublié de mentionner plusieurs jours spéciaux marqués par la communauté et un autre scribe a été forcé de corriger les erreurs, en ajoutant les dates manquantes dans les marges entre les colonnes de texte.

“Le parchemin est écrit en code, mais son contenu réel est simple et bien connu, il n’y avait aucune raison de le cacher”, disaient-ils. Cette pratique est également observée dans de nombreux endroits en dehors de la Terre d’Israël, où les dirigeants écrivent en code secret, même lorsqu’ils discutent de sujets universellement connus, en tant que reflet de leur statut.

En France, le mariage continue de reculer
Que dit la Bible à propos du véritable amour?
prières de guérison et intercession aux anges