Faire une recherche:

L’histoire et l’origine de la robe de mariée

robe de mariée

Les robes des mariées n’ont pas toujours été blanches

Aujourd’hui encore, se marier en robe de couleur semble choquant à certaines personnes et pourtant, la tradition du mariage en robe  de mariée blanche  immaculée est récente.

Il faut attendre le XIXe siècle pour qu’apparaisse enfin cette fameuse robe blanche qui nous semble immémoriale.

En fait, la robe de mariée s’est colorée de mille teintes en fil des siècles, tout en suivant de très près la mode vestimentaire de l’époque. Etre la plus belle étant le seul impératif de la jeune mariée, il fallait, pour cette occasion unique, sortir de l’armoire ses plus beaux atours ou bien se faire confectionner une nouvelle robe par la couturière.

Les premières robes de mariée blanches, ornées d’un long voile, apparaissent autour de 1830.

Couronne de fleurs,  bouquet de la mariée, décor floral…

Les fleurs bordent le chemin des mariés. Honneur à la fleur d’oranger  qui est la fleur du mariage par excellence.

C’est une coutume française ; l’impératrice Eugénie en 1853 porte une petite  couronne de fleurs d’oranger , mariées avec les saphirs de sa couronne.

Aux Etats-Unis et en Angleterre, on porte alors des roses blanches dans les cheveux.

Grand succès également pour le romarin. Au Moyen Age, on lui attribuait la propriété d’affermir la mémoire ; aussi en a-t-on fait un symbole de la fidélité.

A l’occasion des mariages, on tapissait le sol avec des branches de romarin.

Le bouquet de la mariée a été ajouté aux festivités au cours du XIXe siècle.

Il regroupe souvent des fleurs blanches de lis, fleur mariale par excellence, freesias, renoncules’, petites roses anciennes.

Cliquez ici pour voir un grand choix de belles robes de mariée