Aller au contenu

Fête du saint rosaire, premier dimanche d’octobre

Le mot rosaire veut dire couronne de roses.

Les fleurs fraîches et odorantes qui la forment sont les plus belles prières qui la composent :
– le Credo, sublime profession de notre foi,
– l’oraison dominicale, la prière la plus parfaite que le chrétien puisse adresser à Dieu,
– la Salutation angélique, le délicieux cantique du Ciel, la première annonce de la Bonne Nouvelle,
– le Gloria Patri, le refrain éternel des chœurs des anges et des saints.

Le Rosaire est la prière la plus agréable à la très Sainte Vierge et la plus facile pour tous. C’est la dévotion commune aux grands et aux petits, aux riches et aux pauvres, aux savants et aux ignorants.

Le premier dimanche d’octobre est consacré à la célébration de la fête du Saint Rosaire  établie par les papes en mémoire de la victoire de Lépante, remportée sur les infidèles grâce à la protection de la très Sainte Vierge Marie.

Vers le milieu du treizième siècle, les Albigeois faisaient des ravages dans le midi de la France. Les souverains pontifes avaient tout tenté pour rétablir la paix mais tous les efforts réunis étaient demeurés jusque-là sans succès.

Saint Dominique, après avoir longtemps et inutilement prêché contre ces âmes endurcies par le mal, se retira dans une chapelle de la très Sainte Vierge près d’une forêt solitaire où il passa trois jours en prières, demandant avec ses larmes à la Reine du Ciel secours et assistance contre les ennemis de la religion et de la patrie.

Ce fut là que la Vierge Marie lui apparut toute rayonnante de beauté et lui révéla l’amour et le pouvoir du Saint Rosaire.

« Sache, ô mon fils, dit-elle, que le moyen dont l’adorable Trinité s’est servie pour le salut du monde, a été la Salutation angélique. Si tu veux vaincre ces cœurs endurcis, prêche mon Rosaire, tu en obtiendras les plus heureux résultats. »

Saint Dominique devint aussitôt l’apôtre du Rosaire il en enseigna au peuple la méthode et l’esprit et l’effet de ses prédications fut vraiment prodigieux. En peu de temps, cent mille hérétiques sont ramenés au sein de l’Église, une multitude de pécheurs convertis, la face d’une partie de la France et de l’Espagne renouvelée. Dès ce moment, cette admirable dévotion se répandit avec rapidité et elle est aujourd’hui la pratique favorite des vrais enfants de Marie.

On connaissait, avant saint Dominique, la pieuse pratique du Chapelet mais ce fut lui qui ajouta, à la récitation de cette prière, la méditation des mystères de la vie de Notre-Seigneur et de la Sainte Vierge.

Le Rosaire, en son entier, consiste dans la récitation de quinze dizaines d’Ave Maria, accompagnée de la méditation de chacun des cinq mystères joyeux, douloureux et glorieux qui rappellent la naissance, les souffrances, la mort, la résurrection, l’ascension du Sauveur, la descente du Saint Esprit, l’assomption et le couronnement de la très Sainte Vierge dans le Ciel.

Aucune pratique de piété n’est plus vénérable car elle a été inspirée de Dieu et marquée par Marie elle-même pour procurer le salut des âmes.

Le Rosaire a pour but d’honorer les principaux mystères de la vie du Sauveur et de sa sainte Mère, on en a choisi quinze principaux, un à méditer pendant chaque dizaine.
Ces mystères sont divisés en trois classes : les mystères joyeux, douloureux et glorieux.
Cette division partage le Rosaire en trois parties, dont chacune forme ce qu’on appelle un chapelet.

Les résultats que la prière du Rosaire produits dans les âmes sont immenses.

Il n’est personne qui, l’ayant pratiquée avec foi et amour, n’en ait ressenti les miraculeux effets.

Il est diverses manières de bien dire le chapelet :

– la première, c’est de nous attacher au sens des paroles, de les goûter, de nous en pénétrer. Elles sont si belles, si touchantes, ces paroles!

– la seconde manière, c’est de nous occuper des mystères du Rosaire, qui ont été tour à tour, pour Jésus et Marie, un sujet de joie, de douleur et de gloire.
N’y a-t-il pas matière abondante et variée à nos méditations dans tous les grands mystères qui résument toute la vie du Sauveur et de notre Mère?

– la troisième manière, c’est de prier à chaque dizaine pour une intention particulière: par exemple, la guérison d’un malade, la délivrance d’une âme du purgatoire…

Le chapelet, c’est le livre de l’aveugle dont les yeux sont à jamais fermés à la lumière du jour mais dont les regards de l’âme sont ouverts aux mystères de la vie éternelle.

Le chapelet, c’est le livre du pauvre auquel la vie n’a pas permis d’apprendre les lettres qui sont les signes de la pensée humaine.

C’est le livre du petit berger qui s’en va garder son troupeau à la lisière du bois.

C’est le livre du malade qui se console en invoquant Marie sur son lit de souffrances.

C’est le livre de la vieillesse dont les yeux se ferment chaque jour de plus en plus aux réalités de ce monde pour s’ouvrir bientôt aux splendeurs de l’éternité. C’est le livre de prières du soir, de la nuit, lorsque les yeux ne peuvent plus fixer l’attention de l’esprit sur aucune lecture. Effeuillons cette magnifique couronne de roses en l’honneur de Marie, qui que nous soyons, répétons-lui souvent cette prière qui la comble de joie :

Je vous salue, Marie.

Et le sourire de notre Mère répondra toujours à nos prières.

Ses vertus, comme un parfum, descendront dans notre cœur pour le fortifier et l’embaumer et, comme on le disait au moyen âge, la Vierge Marie cueillera sur nos lèvres une rose fraîche et pure chaque fois qu’elles s’ouvriront pour dire Ave Maria.

Ne craignons pas que la répétition de cette même prière devienne fastidieuse à son cœur, une mère ne s’ennuie jamais d’entendre dire à ses enfants qu’elle est belle, qu’elle est bonne et qu’ils l’aiment, car, comme on l’a si bien dit, l’amour n’a qu’une parole et, en la disant toujours, il ne se répète jamais.

Prières au sang précieux et aux saintes plaies de Notre Seigneur Jésus-Christ
Gloireadieu.com utilise des cookies provenant de Google pour fournir ses services et analyser le trafic. Votre adresse IP et votre user-agent, ainsi que des statistiques relatives aux performances et à la sécurité, sont transmis à Google afin d'assurer un service de qualité, de générer des statistiques d'utilisation, et de détecter et de résoudre les problèmes d'abus.
Cookies settings
Accepter
Politique en matière de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
  • Qui sommes-nous ?

    L’adresse de notre site Web est : https://www.gloireadieu.com/

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur.
    • Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages.
    • Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web.
Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.  
Save settings
Cookies settings
Gloire à Dieu