Bienfaits de la prière pendant la pandémie de coronavirus

Se tourner vers la prière pendant la pandémie de coronavirus.

Un institut de recherche américain  a rapporté que dans une enquête  55% des adultes ont déclaré avoir prié pour la fin de la propagation du coronavirus.,   24% ont déclaré que leur foi était devenue plus forte en raison de la pandémie de coronavirus, tandis que seulement 2% ont déclaré que leur foi s’était affaiblie.

Ceux qui priaient quotidiennement avant la crise du COVID-19 se sont tournés vers la prière pendant l’épidémie, il en va de même pour ceux qui prient rarement ou jamais. Même les gens qui n’appartenaient à aucune religion ont commencé à prier.

« Les gens se tournent souvent vers la prière dans des situations où ils éprouvent des sentiments négatifs intenses, tels que la colère, le chagrin ou la peur« , a expliqué Brad Bushman, professeur de communication à l’Université de l’Ohio . « Les gens prient également lorsqu’ils ont l’impression que quelque chose est hors de leur contrôle et qu’ils ont besoin de l’aide d’une puissance supérieure. »

Bien que les recherches sur les bienfaits de la prière pour la santé soient limitées, la science a montré qu’elle pourrait aider à réduire le stress, la solitude et la peur.

Selon une étude de 2019 , les membres actifs d’une communauté religieuse sont plus susceptibles de se décrire comme « plus heureux » que ceux qui n’ont pas de liens religieux forts. Il a également été démontré que la prière réduit la colère et l’agressivité .

« Les rituels en général ont une fonction apaisante« , a déclaré Ryan Bremner, professeur agrégé de psychologie à l’Université de St. Thomas dans le Minnesota. « Ils distraient l’esprit qui pourrait autrement s’engouffrer dans la peur et l’inquiétude inutile et ils nous donnent un sentiment de contrôle sur quelque chose qui n’est pas contrôlable. »

 La prière peut aider les gens à voir les situations sous un nouveau jour  ou sous un angle différent