La médecine alternative et les chrétiens

Y a-t-il un danger spirituel dans l’usage de la médecine alternative?

Certaines thérapies alternatives et médecines parallèles pourraient à l’avenir et à juste titre faire partie de la médecine conventionnelle, chaque thérapie doit être évaluée à la fois médicalement et bibliquement.

La médecine douce, ou médecine alternative a commencé à s’épanouir à la fin des années 1970. Auparavant, des thérapies telles que l’homéopathie, l’acupuncture,  avaient des adeptes dévoués, mais étaient considérées comme nettement suspectes et non conventionnelles.

Des thérapies telles que l‘acupuncture, le yoga, le reiki, la réflexologie, l’ostéopathie, la phytothérapie, l’homéopathie ont leurs racines dans la religion orientale (taoïsme ou hindouisme), dans le concept de force vitale ou d’énergie vitale ont souvent des associations New Age et nécessitant  une enquête approfondie d’un point de vue chrétien.

Les systèmes de médecine tels que la naturopathie, la médecine ayurvédique et la médecine anthroposophique de Rudolph Steiner comportent des conseils parfaitement judicieux sur l’alimentation et l’hygiène de vie mais sont associés à une ou plusieurs de ces thérapies.

Pourquoi la médecine holistique est-elle aussi populaire?

La médecine alternative et les chrétiens

Par définition, la médecine holistique comprend les soins  spirituels aux malades. De nos jours, il y a une plus grande prise de conscience du surnaturel et du spirituel ce qui rend attrayant le concept de médecine de la « personne entière ». Pour les chrétiens, cela signifie des soins sous la direction et la puissance du Saint-Esprit. Par conséquent, nous devons nous méfier des forces spirituelles opposées impliquées par le biais de thérapies et de thérapeutes alternatifs.

Comparaison des principes essentiels

La médecine conventionnelle est basée sur l’anatomie, la physiologie, la biochimie et  la pharmacologie. Le diagnostic dépend des symptômes, des signes et des investigations scientifiques telles que des tests sanguins et des radiographies. Le but est de trouver une cause précise à la maladie. Le traitement vise à être fondé sur des preuves avec une évaluation scientifique de l’efficacité, de la dose et de la toxicité. Les essais cliniques valides sont très importants et la loi les réglemente strictement. Elle est essentiellement non spirituelle.

La médecine alternative est basée sur des systèmes ou des concepts de guérison. Elle est souvent enracinée dans la religion orientale, le mysticisme ou la force/énergie vitale. Le diagnostic est essentiellement non scientifique (sauf lorsque le praticien est médicalement qualifié) et peut concerner la divination, l’occulte, l’astrologie, la radiesthésie ou le balancement du pendule.

Le traitement vise à être holistique, et le « pouvoir de guérison » se rapporte souvent aux énergies en soi.

Essentiellement, cela implique une dimension spirituelle mais le concept de « Dieu » est celui d’une force cosmique plutôt que d’un Dieu Père personnel. Il n’est en grande partie pas réglementé par la loi.

L’objectif sous-jacent du traitement est d’atteindre un équilibre dans le flux d’énergie : différentes cultures et thérapies donnent ces différents noms. Le ch’i de l’acupuncture avec ses deux composantes (yin et yang, représentant l’énergie négative et positive) est le plus connu.

L’évaluation pratique des thérapies alternatives doit être considérée à la fois d’un point de vue médical et chrétien, en appliquant des listes de contrôle à chaque thérapie.

Liste de contrôle médical

A-t-il une base rationnelle et scientifique ? Les affirmations correspondent-elles aux faits ?
Est-ce que ça marche? Existe-t-il des preuves cohérentes et fiables ?
Est-ce sûr? Y a-t-il des effets secondaires importants ?

Liste de contrôle chrétienne

Compte tenu du manque de preuves scientifiques disponibles, peut-il être recommandé avec intégrité ?
Quelles sont ses racines ? Existe-t-il une base religieuse orientale (taoïsme ou hindouisme) ? Est-ce basé sur la force vitale ou le vitalisme ?
Y a-t-il des dangers spirituels ? Est-ce que sa méthode de diagnostic ou de pratique inclut des pratiques occultes, dont toutes les formes sont strictement interdites dans les Écritures

Est-ce que ça marche?

D’un point de vue chrétien, il y a des considérations importantes. Certaines thérapies ont des racines qui découlent clairement des croyances religieuses orientales : par exemple, l’acupuncture du taoïsme et le yoga de l’hindouisme. La question de savoir si ces racines sont acceptées comme importantes est controversée, mais la Bible enseigne clairement que les racines sont importantes :

« Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, et un mauvais arbre ne peut pas porter de bons fruits « 

Certains pasteurs et conseillers chrétiens ont observé une « mauvaise santé spirituelle » (se manifestant par l’anxiété, la dépression, la peur, le manque d’assurance chrétienne et l’interférence avec la vie de prière et la lecture de la Bible) chez ceux qui s’impliquent dans ces thérapies ou ces thérapeutes. Il peut également y avoir des preuves d’oppression démoniaque.

La médecine alternative est un défi pour les médecins chrétiens et autres prestataires de soins. Plutôt que d’avoir des préjugés, nous avons besoin d’être informés sur les thérapies qui sont si populaires et sur lesquelles nous sommes souvent interrogés.

Nous devons répondre avec vérité, intégrité et attitudes bibliques.

Fondamentalement, nous devons nous demander s’il existe un vide dans notre propre pratique des soins à la personne dans son ensemble, un vide qui est comblé par les thérapeutes alternatifs et les praticiens du New Age.

Nous sommes appelés à guérir les malades et à prêcher l’évangile : il s’agit bien d’une médecine holistique biblique !

« Enfin frères, tout ce qui est vrai, tout ce qui est honnête, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est beau, tout ce qui est de bon rapport ; s’il y a quelque vertu, et s’il y a quelque louange, pensez à ces choses… et le Dieu de paix sera avec vous. (Philippiens 4:8,9 KJV)

Des thérapies telles que l'acupuncture, yoga, réflexologie, ostéopathie, phytothérapie, homéopathie ont leurs racines dans la religion orientale, dans le concept de force vitale ou d'énergie vitale et ont souvent des associations New Age nécessitant une enquête approfondie d'un point de vue chrétien.

La médecine alternative et les chrétiens