Faire une recherche:


Traduire cet article dans votre langue:

Quelle est l’origine du jeûne et comment se pratiquait-il?

Carême Origine jeûne
Quelle est l’origine du jeûne et comment se pratiquait-il?

Quelle est l’origine du jeûne?

Dans la religion catholique le Carême est la période de préparation de la fête de Pâques qui célèbre la résurrection du Christ d’entre les morts, de la victoire de la vie sur la mort. Jeûner pendant le Carême rappelle les 40 jours de jeûne de Jésus au désert.

Le jeûne est une abstinence volontaire d’aliments dans un but moral ou religieux.

Dans les périodes de souffrances particulières lorsqu’un père, une mère, un enfant mourait dans une famille, toute la maison était en deuil.

On le pleurait, on lavait son corps, on l’embaumait, on lui faisaitdes obsèques conformesà son rang et dans ces occasions, on ne songeait pas à manger : on jeûnait sans s’en apercevoir.
De même lorsqu’il y avait une sécheresse extraordinaire, des pluies excessives, des guerres cruelles, des épidémies etc. on imputait toutes ces désolations à la colère des Dieux, on s’humiliait devant eux, on faisait pénitence et on pratiquait l’abstinence.

Lorsque les malheurs cessaient on disait que c’était grâce aux larmes et au jeûne.

C’est ainsi que pour faire cesser les calamités les hommes se sont privés de nourriture et cette abstinence volontaire est devenue un acte de religion, ils ont cru qu’ils pouvaient émouvoir la miséricorde des dieux et cette idée a inspiré le deuil, les voeux, les prières, les sacrifices, les mortificationset l’abstinence dans le monde entier.

Puis, Jésus-Christ étant venu sur la terre a sanctifié le jeûne, et toutes les fêtes chrétiennes l’ont adopté avec plus ou moins de mor- tifications.

Comment se pratiquait le jeûne?

Vers le milieu du dix-huitième siècle les gens déjeunaient avant neuf heures avec du pain, du fromage, des fruits, quelquefois du pâté et de la viande froide.
Entre midi et une heure, ils prenaient un potage et un pot-au-feu, ils goûtait ent vers quatre heure d’un repas léger plus spécialement destiné aux enfants mais il y avait aussi des goûters soupatoires qui commençaient à cinq heures et duraient indéfiniment.
Vers huit heures, ils soupaient avec entrée, rôti, entremets, salade et dessert puis allaient se coucher.

Voir aussi :  Vendredi saint, la mort de Jesus Christ

La vie les jours de jeûne.

L’on ne mangeait que vers huit heures en prenant une collation. Ce mot est venu du mot cloître parce que vers la fin du jour les moines s’assemblaient pour faire des conférences sur les Pères de l’Eglise, après quoi on leur permettait un verre de vin.

A la collation, on ne pouvait servir ni beurre,ni oeufs, ni rien de ce qui avait eu vie. Il fallait donc se contenter de salade, de confitures, de fruits puis on allait se coucher, et on recommençait tout le long du carême.

Le respect du carême donnait lieu a un plaisir aujourd’hui disparu appelé « dècarêmer » consistant au premier déjeuner pris le jour de Pâques.

La difficulté de la privation de nourriture rendait encore plus merveilleux ce premier repas célébrant la résurrection du Christ.

Lire aussi

  • Qu’est-ce que le Carême, que représente cette grande fête religieuse célébrée avant Pâques?

  • Origine et légendes des œufs de Pâques

  • Comment expliquer le jeûne du carême à un enfant

  • Angélus : le Pape exhorte à ne jamais dialoguer avec le diable