Aller au contenu

Qui sont les sédévacantistes?

Les sédévacantistes, ces catholiques qui ne reconnaissent pas le pape

Le nom « sédévacantistes » vient de l’expression latine sede vacante signifiant : « le siège de Saint Pierre étant vacant » qui désigne la période d’intervalle entre la mort, ou la démission, d’un pape et l’élection de son successeur.
D’après ce courant traditionaliste très minoritaire, c’est la situation dans laquelle se trouve l’Église depuis une cinquantaine d’années.

Les sédévacantistes considèrent que depuis la mort de Pie XII, en 1958, il n’y a plus de pape à la tête de l’Église, que les papes sont des usurpateurs, des hérétiques qui foulent aux pieds la Tradition catholique.

Défense des libertés religieuses, reconnaissance de la liberté de conscience, réforme de la liturgie: pour beaucoup de croyants, Vatican II fut la plus grande avancée du XXème siècle dans la vie de l’Église, une réforme salutaire et indispensable. Pour d’autres, moins nombreux, ce fut une insupportable remise en cause de ce qui constituait l’essence du catholicisme.

Ainsi, les traditionalistes, aujourd’hui encore, n’acceptent pas les conclusions du concile. Selon eux, celles-ci s’opposent à l’enseignement bimillénaire de l’Église et entrent en contradiction avec plusieurs textes importants, dont le Syllabus du pape Pie IX (1864), mais aussi avec la dénonciation du modernisme par le pape Pie X. Ils reprochent à Vatican II de prôner l’idée que toutes les religions sont au même niveau et qu’il faut en chercher le dénominateur commun. Comme étendard de leur contestation, les prêtres traditionalistes maintiennent le rite tridentin, que Paul VI a rénové, et la messe en latin, supprimée par Vatican II.

Parmi les adversaires du modernisme, il faut distinguer plusieurs courants. Il y a par exemple la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, créée par Marcel Lefebvre en 1970, qui conteste Vatican II mais reconnaît la légitimité du pape. Les sédévacantistes, eux, se distinguent en rejetant non seulement l’autorité des papes depuis 1958, mais aussi la validité du clergé ordonné depuis.

Leur raisonnement est le suivant: « L’Église catholique ne peut se tromper dans l’enseignement de la foi et des mœurs, dans la promulgation des rites liturgiques, de la discipline et du code de droit canonique. Or celui qui est assis sur le Siège de Pierre, qui semble être souverain pontife de l’Église catholique, enseigne des choses condamnées antérieurement par l’Église. Donc ce dernier n’est pas un pape légitime. »

En clair, étant donné que les réformes nées de Vatican II ne sont pas en accord avec ce que les papes précédents ont décrété et sachant qu’un pape ne peut se tromper (c’est le principe de l’infaillibilité pontificale), les papes qui se succèdent depuis Vatican II sont des antipapes. D’où la rupture des sédévacantistes avec l’autorité romaine, considérée comme «secte apostate».

Certains adeptes du mouvement estiment, aujourd’hui encore, qu’ils sont les papes légitimes. C’est le cas de l’Américain David Bawden (Michael Ier), élu pape en 1990 par un conclave de cinq personnes, dont son père et sa mère. Ou celui de l’Allemand William Kamm (Pierre II), à qui la Vierge Marie aurait conseillé de se choisir 84 épouses qui lui permettraient de perpétuer la race humaine après sa destruction par une boule de feu.

Il purge actuellement une peine de 10 ans de prison ferme pour agression sexuelle sur une mineure.

Gloireadieu.com utilise des cookies provenant de Google pour fournir ses services et analyser le trafic. Votre adresse IP et votre user-agent, ainsi que des statistiques relatives aux performances et à la sécurité, sont transmis à Google afin d'assurer un service de qualité, de générer des statistiques d'utilisation, et de détecter et de résoudre les problèmes d'abus.
Cookies settings
Accepter
Politique en matière de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
  • Qui sommes-nous ?

    L’adresse de notre site Web est : https://www.gloireadieu.com/

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur.
    • Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages.
    • Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web.
Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.  
Save settings
Cookies settings