Aller au contenu

Jugement de Dieu: épreuve de l’eau froide et de l’eau bouillante

Ordalie: épreuve de l’eau

Au moyen âge tous étaient convaincus de l’intervention divine dans les jugements de justice humaine. Certains accusés utilisaient des ruses pour éviter les souffrances, pour éviter la tricherie ils devaient  jurer n’avoir eu recours à aucun sortilège, et n’avoir rien bu ni rien touché pouvant les rendre invulnérables.

Epreuve de l’eau bouillante

Pour le jugement de Dieu par l’eau bouillante on allumait un brasier sous un vase de métal plein d’eau et on y mettait (à une profondeur que l’on augmentait en raison de l’importance du crime) une pierre ou une masse de fer d’un poids déterminé.

L’accusateur et l’accusé, accompagnés chacun de douze amis se rangeaient sur deux lignes opposées : le nombre de douze
était obligatoire sous à peine de nullité.

Après avoir récité des litanies, un délégué, au nom de chacune des parties, devait examiner le vase d’épreuve, reconnaître la
température de l’eau et vérifier si la pierre était à la profondeur voulue. Alors l’accusé s’approchant du vase, y enfonçait le
bras, et en retirait l’objet immergé.

Le bras était enveloppé immédiatement dans un sac d’étoffe que l’on scellait. Le troisième jour les cachets étaient brisés
devant le juge, qui proclamait l’innocence de l’accusé si le bras était intact.

Dans ce cas on lavait la main de l’accusé, et on lui coupait les ongles ras, pour s’assurer qu’il n’avait usé d’aucun préservatif dissimulé. Ensuite le bourreau lui plongeait la main dans une chaudière d’huile bouillante et de même qu’en France au
moyen âge, la main entourée de toile était scellée vers le poignet; au bout de trois jours également, le juge examinait la
brûlure.
Si le membre était entamé, le prévenu passait pour être convaincu du crime.
Quelquefois on lui faisait « lécher une tuile en feu », toujours dans un but de connaitre la vérité!

 

Epreuve de l’eau froide

Le jugement divin par l’eau froide s’appliquait aux paysans, serfs et païens. Ils étaient conduits près d’un réservoir profond, revêtus de l’habit des exorcistes et on les jetait dans le bassin.

S’ils surnageaient c’était mauvais signe : heureusement que flotter était plutôt assez rare, car le pied droit était attaché à la main gauche et le pied gauche fixé à la main droite.

S’ils coulaient ils échappaient à toute peine, dans le cas contraire ils étaient tenus pour coupables surtout quand l’inculpation portait sur de prétendus faits de sorcellerie.

Celui qui surnageait était réputé coupable car dans l’opinion des juges, l’eau devait rejeter « celui qui était impur ».

D’autres procès pour sortilèges, magie et diableries montrent que ces folles expériences se fondaient sur le principe que les individus possédés par des esprits devaient avoir le corps plus léger que les autres.

 

 

Gloireadieu.com utilise des cookies provenant de Google pour fournir ses services et analyser le trafic. Votre adresse IP et votre user-agent, ainsi que des statistiques relatives aux performances et à la sécurité, sont transmis à Google afin d'assurer un service de qualité, de générer des statistiques d'utilisation, et de détecter et de résoudre les problèmes d'abus.
Cookies settings
Accepter
Politique en matière de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
  • Qui sommes-nous ?

    L’adresse de notre site Web est : https://www.gloireadieu.com/

Cookies publicitaires Google

Nous utilisons des cookies pour faciliter la diffusion des annonces sur les sites Web de nos partenaires, tels que ceux diffusant des annonces Google ou membres d'un réseau publicitaire agréé par Google. Lorsqu'un utilisateur visite ce type de site, un cookie peut être placé dans son navigateur.
    • Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages.
    • Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web.
Cliquez ici pour savoir comment Google utilise les informations fournies par les cookies

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.  
Save settings
Cookies settings